Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les offres de service et projets personnalisés proposés par les CPAS aux jeunes de moins de 25 ans en situation de précarité économique et/ou sociale, dont les NEET's.

de
Emin Özkara
à
Alain Maron et Elke Van den Brandt, membres du Collège réuni en charge de l'action sociale et de la santé (question n°6)

Matière(s):
 
Date de réception: 25/09/2019 Date de publication:
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 05/11/2019
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
30/09/2019 Recevable p.m.
 
Question    D’après EUROSTAT, « en 2018 on comptait 13.3 % de NEETs en Région de Bruxelles-Capitale » (contre 19,2 % en 2012). Malheureusement et malgré les efforts fournis par tous, force est de constater que le phénomène des NEETs et de la « Sheerwoodisation » d’une partie de notre jeunesse est toujours d’actualité. De nombreux jeunes bruxellois démoralisés ne s’adressent plus ou ne fréquentent plus les services d’Actiris ou les CPAS, et ainsi disparaissent des radars.

Face à ce constat et pour combattre le mal à la racine, sous la précédente législature, quatre CPAS ont participé à
un projet pilote dénommé : « les Ateliers de pédagogie personnalisée » porté par le cabinet du Ministre-Président Rudi Vervoort (PS) et soutenu par le Programme opérationnel du Fonds social européen (PO FSE) 2014-2020 pour la Région de Bruxelles-Capitale. Comme expliqué par le précédent Ministre en charge de l’Emploi, M. Didier Gosuin (DéFI) lorsqu’il a abordé le susmentionné projet pilote en Commission en date du 7 juin 2018 : « il s’agit d’une expérimentation d’approche très personnalisée, pour proposer à des jeunes NEET bénéficiaires des CPAS de participer à des apprentissages alternatifs qui les mèneront à terme à reprendre des formations qualifiantes et à renouer avec le marché de l’emploi » .

Afin de compléter mon information,
pour chacun des 19 CPAS de notre Région, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :

1. Quelles sont les
offres de services ou projets personnalisés destinés à aider les jeunes de moins de 25 ans en situation de précarité économique et/ou sociale, dont les NEETs :
a. disponibles actuellement ?
b. à l’étude par le CPAS ?
c. en cours de réflexion dans votre cabinet ?
2. Le CPAS bénéficie-t-il d’un soutien financier de la COCOM afin de mettre en œuvre des projets
ciblés et personnalisés d’accompagnement à destination :
a. des Jeunes de moins de 25 ans en situation de précarité économique et/ou sociale ?
b. des NEETs ?
Si oui, quels sont les projets menés avec ce soutien financier et quels sont les résultats obtenus ?
3. Quelles sont les approches utilisées pour prendre contact avec les NEETs là où ils/elles se trouvent ? Combien de NEETs a-t-on contactés ? Combien de NEETs ont contacté spontanément le CPAS ?

EUROSTAT, « Jeunes sans emploi et ne participant ni à l’éducation ni à la formation par sexe et région NUTS 2 (taux NEET) - classe des 15 à 24 ans », Dernière mise à jour : 13 aout 2019,
http://appsso.eurostat.ec.europa.eu/nui/show.do?dataset=edat_lfse_22&lang=fr, consulté le 21 septembre 2019.
http://weblex.brussels/data/crb/biq/2017-18/00123/images.pdf#page=34 , page 39, consulté le 21 septembre 2019.
 
 
Réponse    En tant que Ministre en charge de l’Action sociale et de la Santé, je n’ai qu’une tutelle administrative sur les CPAS. Et votre question dépasse les missions de tutelle de Bruxelles Pouvoirs Locaux (BPL), telles que fixées dans le cadre du protocole d’accord de 2004 entre la COCOM et BPL.

Cependant, vous pourriez avoir de nombreuses données par simple demande auprès des CPAS.