Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant l'application de la stratégie Good Food 2016-2020 dans les maisons de repos.

de
Emin Özkara
à
Elke Van den Brandt et Alain Maron, membres du Collège réuni en charge de l'action sociale et de la santé (question n°16)

Matière(s):
Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement, Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement, Tunnels et ponts, Tunnels et ponts, Vélos et piétons, Vélos et piétons
 
Date de réception: 24/10/2019 Date de publication: 15/12/2019
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 22/11/2019
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
25/10/2019 Recevable p.m.
 
Question    Comme vous le savez, en matière d'alimentation saine et durable et de Good Food, Bruxelles Environnement n’est pas le mieux placé pour toucher seul le public plus âgé, le public plus fragilisé socialement et les profils "vulnérables", et ne dispose d’ailleurs pas des moyens pour le faire. À ce sujet, le bilan à mi-parcours de la stratégie Good Food nous indique qu' "il est essentiel de développer des partenariats en matière de communication relative à l’alimentation, d’un côté avec les acteurs de la santé et du social, d’un autre côté avec des acteurs de terrain porteurs de projets (communes, CPAS, mais aussi cantines, restaurants, acteurs locaux, acteurs thématiques…)."

En vos qualités de Membres du Collège réuni de la Commission communautaire commune (COCOM), chargés conjointement de la Politique de la Santé et de la Politique de l'Action sociale,
POUR CHACUNE des maisons de repos pour laquelle vous êtes compétent, je souhaiterais savoir :

En matière d'alimentation saine, durable, abordable et de qualité,

1. quelles sont les initiatives déjà prises dans les cantines et restaurants, en prenant le soin d'inclure dans votre réponse les éléments qui favorisent la consommation de produits locaux de qualité via, entre autres, des modes d'approvisionnement en circuit court ? Quels sont les partenariats et collaborations engagés ?
2. quelles sont les éventuelles autres initiatives prises ?

https://environnement.brussels/sites/default/files/user_files/goodfood_synthesebilan2016-2018.pdf ,page 25
 
 
Réponse    1) Quelles sont les initiatives déjà prises dans les cantines et restaurants, en prenant le soin d'inclure dans votre réponse les éléments qui favorisent la consommation de produits locaux de qualité via, entre autres, des modes d'approvisionnement en circuit court ? Quels sont les partenariats et collaborations engagés ?
Le programme « Good Food » pour les cantines de Bruxelles Environnement est accessible à toutes les institutions disposant d'une cantine, y compris les maisons de repos. Ce programme comprend une formation, un service d'assistance, divers outils tels qu'un calendrier saisonnier, des affiches, un guide pratique, des recettes, etc. et le label « Good Food » pour les cantines qui comporte 3 niveaux (1, 2 ou 3 fourchettes). Afin d'obtenir le label « Good Food », la cantine peut demander un accompagnement sur mesure afin de répondre aux critères. En outre, un accompagnement est mis en œuvre pour prévenir le gaspillage alimentaire ou pour améliorer les repas végétariens. Le programme « Good Food » couvre tous les aspects de l'alimentation durable, y compris les produits locaux de qualité et les initiatives d'approvisionnement en circuit court. Ainsi, chaque année, une visite est organisée aux producteurs de la périphérie bruxelloise pour les cantines en cycle de formation, et des critères sont définis dans le label « Good Food » pour les initiatives d’alimentation (biologique) de qualité et d'approvisionnement en circuit court. Via le programme des marchés publics durables, les communes et les CPAS peuvent également suivre une formation pour rendre leurs cahiers des charges en matière de restauration plus durables. Il existe également un service d'assistance pour les aider dans ce domaine. Dans la Région de Bruxelles-Capitale, il y a actuellement 4 maisons de repos disposant du label « Good Food » : le CPAS de Sint-Agatha-Berchem (2 fourchettes), le CPAS de Sint-Gillis – Résidence « De linden » (1 fourche), le CPAS de Sint-Pieters-Woluwe - Résidence « Roi Baudouin » (2 fourchettes) et « Wolufacilities » (Sint-Lambrechts-Woluwe) (2 fourchettes). Le CPAS de Berchem-Sainte-Agathe a également bénéficié d’un accompagnement pour réduire ses déchets alimentaires. La Résidence « Roi Baudouin » a bénéficié d’un accompagnement pour améliorer ses plats végétariens. En 2018, 6 des 127 personnes qui ont participé à la formation provenaient de maisons de repos. (Les chiffres pour 2019 ne sont pas encore connus.) Sur les 37 questions posées par l'intermédiaire du service d'assistance, une provenait d'une maison de repos en 2018. Toutes les informations sur le programme « Good Food » pour les cantines peuvent être trouvées ici : https://environnement.brussels/thematiques/alimentation/restauration-et-cantines/label-cantine-good-food. Il n'y a actuellement aucun partenariat, ni aucune collaboration spécifique avec les maisons de repos. Certaines maisons de repos se voient quatre fois par année pour échanger des informations. A travers ces échanges, nous souhaitons aborder le thème de « l'alimentation durable » en 2020.


2) Quelles sont les éventuelles autres initiatives prises ?
Via l'appel à projets annuel « Good Food » pour les communes, des projets de jardins potagers ont été soutenus dans un certain nombre de maisons de repos afin de sensibiliser les résidents des maisons de repos et les voisins à l'alimentation durable (pas pour l'utilisation de légumes dans la cantine).