Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant le webinaire organisé par DEAL autour du modèle du Donut et ses impacts sur vos politiques.

de
Emin Özkara
à
Elke Van den Brandt et Alain Maron, membres du Collège réuni en charge de l'action sociale et de la santé (question n°305)

Matière(s):
 
Date de réception: 15/12/2020 Date de publication: 26/02/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 25/02/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
12/01/2021 Recevable p.m.
 
Question    La théorie du Donut propose une alternative aux modèles de consommation et de croissance que nous connaissons déjà et qui mènent aux inégalités sociales et aux destructions environnementales auxquelles nous devons faire face aujourd'hui. Cette théorie promeut une économie qui doit servir à la fois au bien-être de toutes et tous et à celui de notre planète.

Le mercredi 25 novembre 2020, le Doughnut Economics Action Lab (DEAL) organisait un évènement sous forme de webinaire autour du modèle Donut, https://doughnuteconomics.org/events/29

Suite à cet évènement et pour ce qui relève de vos compétences ou de votre tutelle, je souhaite vous poser les questions suivantes :

1. Avez-vous participé à cet évènement ? Des représentants de votre cabinet ou de votre administration ont-ils participé à cet évènement ? Si oui, qui et pour quoi faire ?

2. Le cas échéant, en matière de Politique de l'Action sociale, quels sont les constats, recommandations et propositions que vous dégagez suite à cet évènement ?

3. En ce qui concerne les impacts de cet évènement sur vos politiques,

a. le montant global alloué spécifiquement par vos services pour encourager le projet "Brussels Donut" a-t-il été revu à la hausse ? Quels sont les montants débloqués dans les domaines de vos compétences pour encourager ce projet ?
b. des partenariats/collaborations impliquant votre cabinet et/ou des organismes/institutions et/ou des acteurs bruxellois ont-ils été développés ?
 
 
Réponse    Après lecture et analyse de votre question, je vous renvoie vers la réponse que vous a fourni la Secrétaire d’Etat, Madame Barbara TRACHTE.