Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la consommation d'énergie des organismes et des administrations publiques relevant de vos compétences ou de votre tutelle ministérielle.

de
Emin Özkara
à
Sven Gatz et Bernard Clerfayt, membres du Collège réuni en charge des prestations familiales, du budget, de la fonction publique et des relations extérieures (question n°40)

Matière(s):
Police et sécurité, Police et sécurité
 
Date de réception: 11/02/2021 Date de publication: 10/05/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 05/05/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
01/04/2021 Recevable p.m.
 
Question    Pour CHACUN/E des organismes régionaux/administrations publiques qui relèvent de vos compétences ou de votre tutelle ministérielle, je souhaiterais donc vous poser les questions suivantes :

Pour l’année 2020,

1. Quelles mesures ont été prises afin de réduire la consommation :
a) d’électricité ?
b) de gaz ?
c) de mazout de chauffage ?
d) d’eau ?

2. Quelle était la consommation en :
a) électricité ? 
b) gaz ?
c) mazout de chauffage ?
d) eau ?

3. Quel est le coût en :
a) électricité ?
b) gaz ? 
c) mazout de chauffage ? 
d) eau ? 

4. L’organisme/administration a-t-il/elle développé des solutions pour une énergie plus propre (solaire, éolienne, biomasse…) ?
a) si oui, quel est le budget alloué à leur développement et leur entretien ?
b) si non, pourquoi ?

5. L’organisme/administration a-t-il/elle développé des programmes d’isolation des lieux et bâtiments ?
a) si oui, lesquels ? Quel en est le coût ?
b) si non, pourquoi ?
 
 
Réponse    1. Quelles mesures ont été prises afin de réduire la consommation :
a) d’électricité ?
En fonction de la faible occupation du bâtiment suite à la crise Covid : fermeture d'un bloc sanitaire (sur deux) par étage, investissement dans des compteurs sur chaque tableau électricité pour un suivi des consommations automatisée (en cours d'installation).

b) de gaz ?
En fonction de la faible occupation du bâtiment suite à la crise Covid : diminution des horaires de chauffe en fin d'après-midi, soirée et week-end.
c) de mazout de chauffage ? pas de mazout.
d) d’eau ?
En fonction de la faible occupation du bâtiment suite à la crise Covid : fermeture d'un bloc sanitaire (sur deux) par étage (moins de nettoyage)
2. Quelle était la consommation en :
a) électricité ?
633.092,25 KWh
(790.300,00 kWh en 2019)
b) gaz ?
671,795 MWh
(783,107 MWh en 2019)
c) mazout de chauffage ? pas d'application
d) eau ?
1519 M³
(2580 m³ en 2019)

3. Quel est le coût en :
a) électricité ?
92.418,05€
(137.136,48€ en 2019)

b) gaz ?
21.665,44 €
(31.706,79€ en 2019)
c) mazout de chauffage ? /
d) eau ?
6.479,92 €
(10.522 € en 2019)
4. L’organisme/administration a-t-il/elle développé des solutions pour une énergie plus propre (solaire, éolienne, biomasse…) ?
Une étude pour l'installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures d'Iriscare est en cours d'évaluation (point de vue rentabilité) via la centrale de marché avec SIBELGA : Nrclick et SolarClick. Il s'agirait d'une production locale d'électricité qui couvrirait une partie de notre consommation (pas suffisant pour être autonome).
a) si oui, quel est le budget alloué à leur développement et leur entretien ?
Pas d'application, en cas d'évaluation du projet, ce serait sous la forme de "Tiers investisseur" (c'est le Tiers investisseur qui investit : coût nul pour IRISCARE), le bénéfice retournerait à la Région Bruxelloise.
5. L’organisme/administration a-t-il/elle développé des programmes d’isolation des lieux et bâtiments ?
a) si oui, lesquels ? Quel en est le coût ?
b) si non, pourquoi ?
Une rénovation lourde et complète du bâtiment a été terminée en juin 2011 incluant l'isolation des parois (murs, toitures), de nouvelles installations de HVAC respectant les normes en vigueur au moment du permis d'urbanisme pour cette rénovation. D'autres investissements d'isolation du bâtiment sont à l'étude (remplacement des vitrages et/ou des châssis).