Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la collision entre un tram et une voiture avenue Charles Woest à Jette.

de
Emin Özkara
à
Elke Van den Brandt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la mobilité, des travaux publics et de la sécurité routière (question n°23)

Matière(s):
 
Date de réception: 30/09/2019 Date de publication: 15/11/2019
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 14/11/2019
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
02/10/2019 Recevable p.m.
 
Question    Le dimanche 29 septembre 2019, un accident grave entre un tram et une voiture s’est produit dans notre si belle et diversifiée Région. D’après les informations dont nous disposons, cet accident s’est produit avenue Charles Woest à Jette.

Suite à cet accident grave, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :

1. Quels sont précisément les acteurs et véhicules roulants impliqués dans cet accident ?
2. Une enquête a-t-elle été menée pour déterminer l’origine (les causes) de cet accident ? Si oui, qui a mené cette enquête et quels en sont les résultats ?
3. Quels sont les dégâts occasionnés à la voirie, aux véhicules, aux bâtiments et autres infrastructures ? Y a-t-il eu des usagers de la route ou des usagers de la STIB blessés ? Quelles ont été les conséquences directes de cet accident sur la qualité du service de la STIB ? Des plaintes à l’encontre de la STIB sont-elles à signaler ? Si oui, combien et pour quels motifs ?
4. Quelles sont les mesures (de prévention et de protection) mises en œuvre pour éviter ce genre d’accident ?
5. Quelle est la probabilité d’occurrence de ce genre d’accident ?
 
 
Réponse    1. Selon les premières constatations, une voiture s’est engagée sur les voies au moment où un tram arrivait, à hauteur du carrefour. La voiture s’est retrouvée coincée entre le tram et le poteau de la ligne aérienne présent en sortie de carrefour, à la droite du tram. Sous l’effet du choc, le tram a déraillé, et le boggie s’est mis en travers de l’axe de la voie. Le boggie a pivoté au-delà de la butée qui limite la rotation du boggie par rapport à la caisse du tram.
2. L’enquête est toujours en cours.
3. L’accident n’a heureusement pas occasionné de blessés. Les dégâts aux deux véhicules sont importants, en raison de la présence du poteau de la ligne aérienne sur lequel la voiture a été poussée. Suite au choc, un bogie du tram est complètement irrécupérable.
La STIB n’a pas reçu de plaintes à propos de cet incident spécifique ou de son impact sur le service, ni le jour même (un dimanche), ni le lendemain.
L’incident a duré de 11h30 à 14h41 et le tram 51 a été interrompu entre les arrêts Belgica et Cimetière de Jette. C’est un tronçon relativement court (3 arrêts intermédiaires). Des T-Bus ont circulé pour assurer la liaison sur le tronçon non desservi.
Par ailleurs, il est à noter que de nombreuses alternatives existent dans le secteur : le tram 19 entre Simonis et Cimetière de Jette, le bus 14 entre Belgica et Démineurs, les bus 49 et 88 entre Bockstael et Woeste. Ce qui peut expliquer que la STIB n’ait pas reçu de plaintes.
4 et 5. La STIB mène, chaque année, des campagnes de sensibilisation auprès de tous les usagers de la route pour attirer leur attention sur les spécificités de celui-ci et sur l’importance de rester attentif à l’approche d’une ligne de tram. Des campagnes dont les effets se ressentent sur le terrain. Malgré le fait qu’il y ait de plus en plus de trams qui circulent et se croisent dans les rues de Bruxelles, il faut noter que le nombre d’accidents impliquant un tram, un piéton et un cycliste est en diminution.