Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant le Salon Zéro Déchet.

de
Emin Özkara
à
Alain Maron, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de la transition climatique, de l'environnement, de l'énergie et de la démocratie participative (question n°69)

Matière(s):
 
Date de réception: 27/11/2019 Date de publication: 20/12/2019
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 20/12/2019
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
29/11/2019 Recevable p.m.
 
Question    Cette année l'évènement "Salon Zéro déchet" a été dédié d'une part, aux Professionnels et d'autre part, aux Grand Public.
Le jeudi 14 novembre 2019 de 18h à 21h au bâtiment BEL (Tour & Taxis), a eu lieu le Salon Zéro Déchet Professionnels. Durant ce Salon destiné aux entreprises et professionnels, ce fut l’occasion, via des débats, des workshops, des présentations de produits et services d’entreprises, des rencontres, etc., de sensibiliser et stimuler les entreprises bruxelloises aux enjeux liés à  l’écogestion (
https://www.ecodyn.brussels/ ), aux cantines durables, à l’économie circulaire, mais aussi aux autres possibilités, opportunités et défis liés à l’adoption de stratégies circulaires au sein d’une entreprise.
Le samedi 16 novembre 2019 de 10h à 18h sur le site de Tour & Taxis, a eu lieu le Salon Zéro Déchet Grand Public (
https://salonzerodechet.brussels/ ). Durant ce Salon destiné au Grand Public, ce fut l’occasion via des conférences, des workshops, des ateliers, des rencontres, des démonstrations et présentations de produits et services d’exposants et d’experts du Zéro Déchet (professionnels, entreprises, associations, pouvoirs publics,…), etc., de sensibiliser et stimuler les bruxelloises et bruxellois aux enjeux liés à l’agriculture urbaine, à l’alimentation durable, au gaspillage alimentaire,… ( https://www.goodfood.brussels/ ), aux circuits courts, à l’économie circulaire ( https://www.circulareconomy.brussels/ ), aux possibilités, opportunités et défis liés à l’adoption de stratégies durables au sein des foyers et quartiers bruxellois, des écoles, des secteurs de la construction/de l’alimentation/de la mobilité, etc. Mais aussi, de promouvoir une gestion durable des ressources et des déchets en favorisant le réemploi, la valorisation et le recyclage ( https://environnement.brussels/thematiques/dechets-ressources/action-de-la-region/plan-de-gestion-des-ressources-et-dechets ).

Suite à cet évènement
ET pour ce qui relève de vos compétences ou de votre tutelle, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :
1. Quel a été l’appui de vos services quant à l’organisation de cet évènement ? Quelles mesures ont-elles été prises pour le soutenir ?
2. Quel est le bilan de cet évènement ? Quels sont les acteurs et les partenaires organisateurs qui y ont participé ?
3. Avez-vous participé à cet évènement ? Des représentants de votre cabinet ou de votre administration ont-ils participé à cet évènement ? Si oui, pour quoi faire ? Quelles ont été les actions, mesures et stratégies mises en avant, notamment en rapport avec la stratégie Good Food 2016-2020, le Label Entreprise écodynamique et le cinquième Plan régional de Gestion des Ressources et Déchets 2018-2023, et quels ont été les couts financiers y afférents ?
4. Quels sont les constats et recommandations dégagés suite à cet évènement ? A-t-on constaté une évolution positive depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet de 2018 ?
5. Depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet 2018, quels sont les partenariats initiés afin de renforcer la transition des entreprises bruxelloises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers le modèle Zéro Déchet ?
6. Quel est le montant global alloué spécifiquement par vos services pour encourager la transition des entreprises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers un modèle Zéro Déchet ? Quels sont les montants débloqués dans les domaines de vos compétences ?
En matière de gestion des déchets, des partenariats internationaux impliquant la Région de Bruxelles-Capitale, des entreprises et/ou des organismes publics ont-ils été développés? Si oui, avec qui et depuis quand ?
 
 
Réponse    1) Quel a été l’appui de vos services quant à l’organisation de cet évènement ? Quelles mesures ont été prises pour le soutenir ?
Bruxelles Environnement a organisé, financé et porté le projet d’organisation du Salon Zéro Déchet. Bruxelles Environnement a fait appel à des soumissionnaires externes (Zero Waste Belgium et Yellow Event) pour l’organisation logistique et la programmation de celui-ci.
2) Quel est le bilan de cet évènement ? Quels sont les acteurs et les partenaires organisateurs qui y ont participé ?
Le bilan du Salon Zéro Déchet est très positif aussi bien pour la journée dédiée aux professionnels que celle dédiée au grand public. Dans les deux cas, l’engouement des bruxellois pour la thématique s’est traduit par un taux de participation très élevé. La journée dédiée aux professionnels était une première édition et a attiré 480 organismes publics et privés inscrits. La journée dédiée au grand public a attiré entre 13 000 & 15 000 personnes, soit 50% de plus que l’édition 2018.
Les deux Salons ont présenté les initiatives et acteurs bruxellois du Zéro Déchet qui offrent des services B2B, B2G & B2C.
Bruxelles Environnement est le porteur du projet, un partenariat avec les artistes du Recy-K (la Mouvance Recup’) a eu lieu dans le cadre de l’exposition artistique du Salon Zéro Déchet Grand Public. Hub a participé au Salon Zéro Déchets Professionnel, dans le cadre du partenariat entre Hub et Bruxelles Environnement pour le Programme Régional en Economie Circulaire (PREC).
3) Avez-vous participé à cet évènement ? Des représentants de votre cabinet ou de votre administration ont-ils participé à cet évènement ? Si oui, pour quoi faire ? Quelles ont été les actions, mesures et stratégies mises en avant, notamment en rapport avec la stratégie Good Food 2016-2020, le Label Entreprise écodynamique et le cinquième Plan régional de Gestion des Ressources et Déchets 2018-2023, et quels ont été les couts financiers y afférents ?
Mon cabinet a participé au Salon pour professionnels où j’ai donné un speech d’ouverture et où j’ai pris le temps de rencontrer les exposants du market place. Les outils de soutien aux entreprises de la Région (Label Good Food, Label Entreprise Ecodynamique, Appel à projets Zéro Déchet pour Commerces & Horeca ainsi que les offres de soutien du PREC en économie circulaire) ont été présentés par le personnel de Bruxelles Environnement lors d’un workshop spécifique ainsi que sur le stand de Bruxelles Environnement. L’organisation des 2 salons zéro déchets a représenté un budget global de 210.000 € pour Bruxelles Environnement.
4) Quels sont les constats et recommandations dégagés suite à cet évènement ? A-t-on constaté une évolution positive depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet de 2018 ?
Le haut taux de fréquentation des deux Salons nous indique qu’il existe une réelle demande des bruxellois (entreprises & grand public) sur la thématique Zéro Déchet et qu’ils sont demandeurs d’une transition.
L’enquête auprès des visiteurs du Salon Grand Public nous a montré que +- 50% des visiteurs (FR) et +- 80% des visiteurs (NL) se considéraient comme « débutants » sur la thématique Zéro Déchet, ce qui montre que des actions de sensibilisation restent importantes. De plus, le suremballage plastique dans les supermarchés et le compost en ville ont été indiqués comme les premiers freins à une démarche Zéro Déchet par les visiteurs.

Nous avons remarqué une tendance positive depuis l’édition 2018 avec une augmentation de 50% de visiteurs pour le Salon Grand Public ainsi qu’un public plus conscientisé également (distribution de brochures moins importante qu’en 2018, les visiteurs prenaient eux même l’initiative de prendre les flyers en photo plutôt que de prendre un flyer).
Pour le Salon dédié aux professionnels, 75% des visiteurs qui ont répondu à l’enquête ont une impression positive voire très positive du Salon.
5) Depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet 2018, quels sont les partenariats initiés afin de renforcer la transition des entreprises bruxelloises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers le modèle Zéro Déchet ?
Le Salon Zéro Déchet pour professionnels était une première édition en 2019. Il s’agissait d’un projet pilote, auquel Hub.brussels a collaboré dans le cadre du PREC.
6) Quel est le montant global alloué spécifiquement par vos services pour encourager la transition des entreprises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers un modèle Zéro Déchet ? Quels sont les montants débloqués dans les domaines de vos compétences ?
En matière de gestion des déchets, des partenariats internationaux impliquant la Région de Bruxelles-Capitale, des entreprises et/ou des organismes publics ont-ils été développés? Si oui, avec qui et depuis quand ?

Bruxelles Environnement dispose d’un budget de 6.6 millions d’euros pour encourager la transition des entreprises et des citoyens vers une économie circulaire et le zéro déchet. L’ensemble de ces actions sont encadrées par le PREC et le PGRD.
Bruxelles Environnement est actif au sein du réseau ACR+, un réseau international de villes et de régions partageant le but de promouvoir une gestion durable des ressources et d'accélérer la transition vers une économie circulaire sur leurs territoires et au-delà. Bruxelles Environnement est un des membres fondateurs d’ACR+. Cette participation permet à Bruxelles Environnement d’être en contact direct avec d’autres régions en matière de gestion et de prévention des déchets. Plusieurs projets européens ont été menés en collaboration avec ces régions (PreWaste, Smartwaste, Region4Recycling, …). Le salon est un projet qui s’inscrit dans le cadre d’un de ces projets : la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD). En 2019, la 11
ème édition de la SERD, 16.570 projets de prévention et de gestion des déchets ont ainsi été organisés au niveau européen. Dans un tout autre registre, un partenariat a été initié entre ACR+, Bruxelles et Zero Waste Scotland notamment pour collaborer sur la question de l’analyse des émissions indirectes liées à la gestion des ressources et des déchets.