Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant le Salon Zéro Déchet.

de
Emin Özkara
à
Barbara Trachte, secrétaire d'État à la Région de Bruxelles-Capitale, en charge de la transition économique et de la recherche scientifique (question n°26)

Matière(s):
 
Date de réception: 27/11/2019 Date de publication: 19/02/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 17/02/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
08/01/2020 Recevable p.m.
 
Question    Cette année l'évènement "Salon Zéro déchet" a été dédié d'une part, aux Professionnels et d'autre part, aux Grand Public.
Le jeudi 14 novembre 2019 de 18h à 21h au bâtiment BEL (Tour & Taxis), a eu lieu le Salon Zéro Déchet Professionnels. Durant ce Salon destiné au entreprises et professionnels, ce fut l’occasion, via des débats, des workshops, des présentations de produits et services d’entreprises, des rencontres, etc., de sensibiliser et stimuler les entreprises bruxelloises aux enjeux liés à  l’écogestion (
https://www.ecodyn.brussels/ ), aux cantines durables, à l’économie circulaire, mais aussi aux autres possibilités, opportunités et défis liés à l’adoption de stratégies circulaires au sein d’une entreprise.
Le samedi 16 novembre 2019 de 10h à 18h sur le site de Tour & Taxis, a eu lieu le Salon Zéro Déchet Grand Public (
https://salonzerodechet.brussels/ ). Durant ce Salon destiné au Grand Public, ce fut l’occasion via des conférences, des workshops, des ateliers, des rencontres, des démonstrations et présentations de produits et services d’exposants et d’experts du Zéro Déchet (professionnels, entreprises, associations, pouvoirs publics,…), etc., de sensibiliser et stimuler les bruxelloises et bruxellois aux enjeux liés à l’agriculture urbaine, à l’alimentation durable, au gaspillage alimentaire,… ( https://www.goodfood.brussels/ ), aux circuits courts, à l’économie circulaire ( https://www.circulareconomy.brussels/ ), aux possibilités, opportunités et défis liés à l’adoption de stratégies durables au sein des foyers et quartiers bruxellois, des écoles, des secteurs de la construction/de l’alimentation/de la mobilité, etc. Mais aussi, de promouvoir une gestion durable des ressources et des déchets en favorisant le réemploi, la valorisation et le recyclage ( https://environnement.brussels/thematiques/dechets-ressources/action-de-la-region/plan-de-gestion-des-ressources-et-dechets ).

Suite à cet évènement ET pour ce qui relève de vos compétences ou de votre tutelle, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :
1. Quel a été l’appui de vos services quant à l’organisation de cet évènement ? Quelles mesures ont-elles été prises pour le soutenir ?
2. Quel est le bilan de cet évènement ? Quels sont les acteurs et les partenaires organisateurs qui y ont participé ?
3. Avez-vous participé à cet évènement ? Des représentants de votre cabinet ou de votre administration ont-ils participé à cet évènement ? Si oui, pour quoi faire ? Quelles ont été les actions, mesures et stratégies mises en avant, notamment en rapport avec le Programme Régional en Economie Circulaire 2016 – 2020 (PREC), et quels ont été les couts financiers y afférents ?
4. Quels sont les constats et recommandations dégagés suite à cet évènement ? A-t-on constaté une évolution positive depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet de 2018 ?
5. Depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet 2018, quels sont les partenariats initiés afin de renforcer la transition des entreprises bruxelloises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers le modèle d’économie circulaire ?
6. Quel est le montant global alloué spécifiquement par vos services pour encourager la transition des entreprises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers un modèle Zéro Déchet ? Quels sont les montants débloqués dans les domaines de vos compétences ?
7. En matière d'économie circulaire, des partenariats internationaux impliquant la Région de Bruxelles-Capitale, des entreprises et/ou des organismes publics ont-ils été développés? Si oui, avec qui et depuis quand ?
 
 
Réponse    1) Quel a été l’appui de vos services quant à l’organisation de cet évènement ? Quelles mesures ont été prises pour le soutenir ?
Hub.brussels a participé de deux manières : d’une part, lors du salon professionnel, avec un stand sur le market place et en promouvant le salon auprès des entreprises membres de circlemade.brussels (cluster des entreprises bruxelloises pionnières en économie circulaire) afin qu’elles puissent y participer comme exposantes. D’autre part, lors du salon Grand Public, avec son cluster ecobuild représentant les entreprises bruxelloises de l’éco-construction.

2) Quel est le bilan de cet évènement ? Quels sont les acteurs et les partenaires organisateurs qui y ont participé ?
Je vous renvoie à la réponse donnée par mon collègue Alain Maron qui a la tutelle sur Bruxelles Environnement, organisateur de l’événement.

3) Avez-vous participé à cet évènement ? Des représentants de votre cabinet ou de votre administration ont-ils participé à cet évènement ? Si oui, pour quoi faire ? Quelles ont été les actions, mesures et stratégies mises en avant, notamment en rapport avec la stratégie Good Food 2016-2020, le Label Entreprise écodynamique et le cinquième Plan régional de Gestion des Ressources et Déchets 2018-2023, et quels ont été les couts financiers y afférents ?

Mon cabinet n’y était pas représenté. Par contre, comme je vous l’ai indiqué dans ma première réponse, hub.brussels fut présent de façon à assurer la visibilité des entreprises en économie circulaire membres du cluster ainsi que pour répondre aux demandes d’informations d’entrepreneur.e.s présent.e.s sur le salon quant à l’offre d’accompagnement développée par la Région en économie circulaire.
Les outils de soutien aux entreprises de la Région (Label Good Food, Label Entreprise Ecodynamique, Appel à projets Zéro Déchet pour Commerces & Horeca ainsi que les offres de soutien du PREC en économie circulaire) ont été présentés par le personnel de Bruxelles Environnement. Je vous renvoie donc à la réponse de mon collègue Alain Maron ; tout comme pour le coût financier.

4) Quels sont les constats et recommandations dégagés suite à cet évènement ? A-t-on constaté une évolution positive depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet de 2018 ?

Je vous renvoie, une nouvelle fois, à la réponse de mon collègue en charge de l’environnement pour les constats, recommandations et analyse globale.
En tant qu’exposant, le cluster circlemade a pu rencontrer des entreprises intéressées par l’économie circulaire. Sur la soirée, une vingtaine de contact ont pu être réalisés.
Pour une première édition, le volet professionnel du salon a su assurer une visibilité intéressante pour les offres B2B. Le cluster compte renouveler sa présence en 2020 avec un accent renforcé sur l’offre commerciale commune issue d’une mutualisation des efforts des membres.

5) Depuis la précédente édition du Salon Zéro Déchet de 2018, quels sont les partenariats initiés afin de renforcer la transition des entreprises bruxelloises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers le modèle d’économie circulaire ?

Le Salon Zéro Déchet pour professionnels était une première édition en 2019. Il s’agissait d’un projet pilote, auquel hub.brussels a collaboré dans le cadre du PREC.

6) Quel est le montant global alloué spécifiquement par vos services pour encourager la transition des entreprises et de la Région de Bruxelles-Capitale vers un modèle Zéro Déchet ? Quels sont les montants débloqués dans les domaines de vos compétences ?
En 2019, à travers sa Business Unit Economie Durable, hub.brussels dispose d’un budget de l’ordre de 400.000 € (frais de fonctionnement) et 13 ETP pour travailler sur la transition des entreprises aussi bien sur leurs impacts environnementaux que sur leurs impacts sociaux. Parmi ses activités, le cluster circlemade.brussels, initié en mai 2018, rassemble 48 entreprises dont le modèle économique est basé sur l’économie circulaire et 17 partenaires (www.circlemade.brussels). Il bénéficie d’un budget de l’ordre de 100.000 € et 2 ETP.

7) En matière d’économie circulaire, des partenariats internationaux impliquant la Région de Bruxelles-Capitale, des entreprises et/ou des organismes publics ont-ils été développés ? Si oui, avec qui et depuis quand ?

En matière d’économie circulaire, hub.brussels a été impliqué dans l’organisation du Circular Economy Hotspot européen. Cela a permis de mettre en avant l’expertise de la Région ainsi que celle des entrepreneur.e.s. Hub.brussels a pu également, lors de la visite d’Etat au Luxembourg, faciliter les échanges entre entrepreneur.e.s bruxellois.es et luxembourgeois.es actif.ve.s en économie circulaire. Par ailleurs, dans le cadre de la Fondation Ellen Mac Arthur à travers Bruxelles Environnement, le cluster est cité comme exemple pour les politiques publiques régionales, sans compter les deux prix européens décernés pour le PREC :
- le Premier Prix du Regional Innovation Awards 2016 organisé par l’Assemblée des Régions d’Europe ;
- le Prix Eurocities 2017 dans la catégorie Innovation.