Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les consultants informatiques dans les organismes dépendant de M. Clerfayt.

de
Leila Lahssaini
à
Bernard Clerfayt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, de la transition numérique, des pouvoirs locaux et du bien-être animal (question n°94)

 
Date de réception: 21/01/2020 Date de publication: 26/02/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 26/02/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
22/01/2020 Recevable p.m.
 
Question    On peut le lire dans la DPG, la numérisation des organismes et administrations publics est un défi pour la Région. La situation actuelle est celle d’une transition. Le personnel qui s’occupe de l’informatique n’est pas toujours suffisant et il est fait appel à des consultants externes. La Région doit trouver un équilibre entre l’engagement structurel de personnel en nombre suffisant et capable de prendre en main ce défi de la numérisation, et l'engagement de personnel extérieur pour des missions ponctuelles.
- En 2019, dans toutes les administrations et OIP dépendant de vos compétences (y compris OIP, cabinet, etc.) :
- Combien de personnes extérieures (consultants, sous-contrats ad hoc, etc.) ont-elles été engagées pour des missions liées à l’informatique (pour effectuer des tâches, pour réaliser des audits, etc.) ?
- Pour un total de combien d’heures ?
- Quels ont été leurs “salaires” journaliers ? Quel coût cela représente-t-il pour les finances publiques (à ventiler selon les différents cas, contrats, statuts, etc.) ?
- Dans quelle(s) AB du budget peut-on voir ces missions ?
- Mêmes questions pour ce qui est prévu en 2020 et ce qui a cours depuis le début de l’année.
 
 
Réponse    Pour ce qui concerne l’administration Bruxelles Pouvoirs locaux, le SPRB étant considéré pour ses aspects de gestion transversale, dont notamment l’informatique, comme une seule entité, il n’y a pas d’éléments propres à Bruxelles Pouvoirs locaux à communiquer. 

Pour le CIRB, en 2019 :
· Nombre de consultants : 47 ETP (équivalents temps plein) qui représentent plus ou moins 94 personnes
· Le nombre total d’heures prestées est de : 68.867 heures
· Le coût journalier moyen de ces consultants est de : 836 EUR
· Le coût pour les finances publiques pour ces heures prestées est de 7.195.976 EUR
· Ces missions sont réparties sur les AB suivantes :
· 07.002.15.01.4140
· 07.002.15.07.4140
· 07.002.15.08.4140
· 07.002.15.02.4140
· 07.002.15.04.4140
· 07.003.15.01.4140
· 07.005.15.01.4140
 
Pour le CIRB, en 2020, sur base des budgets inscrits :
· Le nombre estimé de  consultants sera de +/- 57 ETP (équivalents temps plein)
· Le coût journalier moyen de ces consultants devrait rester dans le même ordre de grandeur, soit +/-  836 EUR
· Le coût estimé pour les finances publiques devrait être de l’ordre de 10.030.300 EUR
· La répartition de ces futures prestations se fera normalement sur les même AB
 
Pour le ITCO du SPRB, en 2019 :
· Nombre de consultants : 8 consultants
· Le nombre total d’heures prestées est de : 7174 heures
· Le coût journalier moyen de ces consultants est de : 997 EUR
· Le coût pour les finances publiques pour ces heures prestées est de 878.049 EUR
· Ces missions sont réparties sur les AB suivantes :
· 07.004.08.01.12.11
· 04.002.08.01.12.11
· 07.004.08.02.12.11
· 07.004.08.01.12.11
· 07.004.11.03.74.22

Pour  ITCO, en 2020, sur base des budgets inscrits :
· Le nombre estimé  de consultants sera de  +/- 12 consultants
· Le coût journalier moyen de ces consultants devrait rester dans le même ordre de grandeur, soit +/-  997 EUR
· Le coût estimé pour les finances publiques devrait être de l’ordre de 763.894 EUR.
· La répartition de ces futures prestations se fera normalement sur les même AB.

Pour Actiris, en 2019 : 
· Nombre de consultants : 62
· Le coût journalier moyen de ces consultants est de 925€ pour les projets spécifiques et de 752€ pour l’assistance informatique
· Le coût pour les finances publiques pour ces consultants est de 7.539.452€
· Le budget pour la consultance informatique au sein d’Actiris se retrouve sur l’AB 16.005.15.01.4140 ‘Subvention de fonctionnement générale Actiris’.

Pour Actiris, en 2020, il n’y a pas encore d’estimation précise. 

Pour ce qui concerne le Bien-être animal, en 2019, le Département Bien-être animal de Bruxelles Environnement n’a fait appel à aucun consultant extérieur pour des missions liées à l’informatique. En 2020, un marché public sera lancé pour un montant de 60.000 € dans l’AB 29.001.08.01.1211.