Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant l'engagement de personnel féminin à la STIB.

de
Margaux De Ré
à
Elke Van den Brandt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la mobilité, des travaux publics et de la sécurité routière (question n°413)

 
Date de réception: 10/06/2020 Date de publication: 13/07/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 10/07/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
15/06/2020 Recevable p.m.
 
Question    Pouvez-vous m'indiquer si :

- "l'incitant" financier pour engager des femmes dans le personnel de la STIB abordé dans la presse en 2018 a-t-il été mis en place?

- Le cas échéant, est-ce que cet incitant fonctionne? Combien de fois ce recours à la prime a-t-il été utilisé?
 
 
Réponse    Précision : la campagne de cooptation mise en place par la STIB ne visait pas uniquement l’engagement de femmes mais également l’engagement de personnel (masculin et féminin) pour les métiers techniques.

Cette campagne, lancée depuis le 1
er juin 2018, prévoit une prime de cooptation pour le membre du personnel qui propose un candidat et dont le candidat convient, est engagé et est toujours en service après 6 mois.

Il fallait donc attendre 6 mois avant de pouvoir compter les premières personnes engagées via cette campagne.

Au total, au 1
er juin 2020, 25 femmes ont été engagées via cette campagne de cooptation.

En 2019, 965 nouveaux collaborateurs ont rejoint la STIB, dont 167 sont des femmes (17,3%). Le nombre de femmes au sein de l’entreprise continue d’augmenter, avec 1.053 collaboratrices fin 2019 (11,18% du personnel, contre 10,71% en 2018, 10,2% en 2017 et 9,8% en 2016).

Entre 2015 et 2019, le nombre de femmes au sein de la STIB a ainsi augmenté de 39,5%.

Bien sûr, cela restera un point d’attention dans les années à venir. La proportion d’employées doit encore augmenter.