Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les avancées réalisées concernant le chantier Smart City dans l'une de vos compétences.

de
Emin Özkara
à
Bernard Clerfayt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, de la transition numérique, des pouvoirs locaux et du bien-être animal (question n°352)

Matière(s):
 
Date de réception: 03/07/2020 Date de publication: 02/10/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 18/09/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
15/07/2020 Recevable p.m.
 
Question    En date du 8 juin 2018, je questionnais l'entièreté du gouvernement régional bruxellois (à l'exception du Ministre en charge des Finances qui d'après les services du Parlement bruxellois n'était pas questionnable) au sujet des avancées réalisées concernant la procédure d’accompagnement du CIRB pour aider chacun des cabinets ministériels à réfléchir à un chantier Smart City dans l’une de ses compétences (1). Plus simplement dit, chacun des Ministres et Secrétaires d'État du gouvernement régional bruxellois de l'époque devait réfléchir à un chantier Smart City dans l’une de ses compétences.

Comme vous savez, l’approche adoptée pour une politique en matière de Smart City doit être transversale, au-delà de tous les domaines politiques et en concertation avec les divers acteurs.

Ce vendredi 3 juillet 2020, deux ans plus tard, je souhaiterais revenir sur c
e chantier Smart City et faire le point avec vous :

1. Où en est le chantier qui a débuté sous la précédente législature ?
La continuité du chantier a-t-elle été assurée suite aux élections régionales du 26 mai 2020 et à l'installation de votre cabinet ?

2. Suite à ce chantier, des systèmes, des services, des applications ont-ils été déployés et
sont-ils fonctionnels à ce jour ? Si oui, lesquels, où, pour quoi, par qui et pour qui ? Quelles sont les collaborations engagées et avec qui précisément ?

3. Suite à ce chantier, une version Open Data des données manipulées par ces systèmes, ces services ou ces applications a-t-elle été implémentée 
et mise à disposition d'un large public ? Si oui, pour qui et quand ?

4. Enfin, est-ce que ce chantier (et les applications et données qui en découlent) répond-il aux exigences de conformité du RGPD européen ?


http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=141285&base=1&taal=fr ,
http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=141281&base=1&taal=fr ,
http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=141277&base=1&taal=fr ,
http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=141273&base=1&taal=fr ,
http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=141269&base=1&taal=fr ,
http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=141264&base=1&taal=fr ,
http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=141260&base=1&taal=fr , consulté le 3 juillet 2020.


 
 
Réponse    Pour ce qui est de ma compétence Emploi, et plus spécifiquement d’Actiris, je peux vous assurer que le chantier Smart City avance et est toujours bien présent dans le plan stratégique informatique d’Actiris.
MyActiris est l’exemple de projet développé par Actiris dans le cadre de la Smart City.
MyActiris a été lancé le 18 mars 2019. Cet outil permet aux chercheurs d’emploi de s’inscrire en ligne, mais également aux citoyens de créer un profil (sans s'inscrire en tant que chercheur d'emploi).
A partir de son profil, le chercheur d'emploi peut notamment :
- créer et gérer son CV en ligne (ajouter un permis de conduire, compléter le niveau d’études, les expériences professionnelles…)
- consulter et télécharger (ou demander par courrier) différentes attestations et formulaires
- consulter les offres d'emploi ainsi que les offres correspondant à son profil (matching entre le profil du chercheur d’emploi et les offres d’emploi)
- postuler aux offres d’emploi gérées par Actiris (offres d'emploi Select)

Les données encodées permettent une mise en correspondance automatique avec les offres d'emploi (matching automatique).
L'outil est « responsive », ce qui permet au chercheur d'emploi de consulter MyActiris et de l'utiliser sur un smartphone ou une tablette. On note en effet que, dès le lancement, 50% des connexions à MyActiris ont été effectuées via smartphone.
Dans le cadre du développement de «MyActiris», l’équipe RGPD et le DPO d’Actiris ont été associés, afin d’intégrer au projet une approche « Privacy by Design ». Les politiques de confidentialité ainsi que les mentions légales ont été adaptées afin de refléter correctement les nouveaux traitements mis en œuvre dans le cadre du projet. Les demandes de consentements nécessaires ont également été implémentées.
Concernant une version Open Data, je vous invite à aller consulté l’outil ViewStat, développé par View.brussels et lancé en janvier 2019. Il s’agit d’un outil de statistiques interactif et facile d’utilisation qui permet de consulter rapidement les principales statistiques sur le chômage depuis 2007 en Région de Bruxelles-Capitale ainsi que les offres d’emploi reçues par Actiris. Les contenus sont téléchargeables et actualisés chaque mois par l’équipe de view.brussels.