Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la politique de sponsorisation de votre cabinet et des organismes administratifs autonomes (OAA) sur lesquels vous avez la tutelle.

de
Pierre Kompany
à
Pascal Smet, secrétaire d'État à la Région de Bruxelles-Capitale, chargé de l'urbanisme et du patrimoine, des relations européennes et internationales, du commerce extérieur et de la lutte contre l'incendie et l'aide médicale urgente (question n°223)

 
Date de réception: 18/08/2020 Date de publication: 19/10/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 28/09/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
18/08/2020 Recevable p.m.
 
Question    Politique de sponsorisation d’évènements par les organismes administratifs autonomes. Il n’est pas rare de voir dans nombre de manifestations organisées dans Bruxelles et sa périphérie des logos assurant la visibilité de la Région bruxelloise et/ou de ses différentes institutions et/ou organismes administratifs autonomes. Cette visibilité est la bienvenue et traduit généralement la présence d’un soutien financier, un partenariat structurel ou toute autre aide ponctuelle de la Région bruxelloise et/ou de ses institutions et/ou OAA à l’évènement en question. 

Pouvez-vous m’informer des différents événements – au sens large du terme – que les différents OAA placés sous votre tutelle ont ainsi sponsorisés en 2019 et 2020 ?

1. Quels ont été les évènements sponsorisés ? 

2. Quelle fut la nature de l’aide octroyée pour chacun de ces évènements ? Pour quels montants ? Quelle fut la contrepartie offerte par les organisateurs des évènements sponsorisés ? 

3. Pour chaque OAA, quel est le niveau hiérarchique qui décide de la sponsorisation ou non d’un événement ?
 
 
Réponse    Concernant le SIAMU :

Considérant l’importance de mettre en exergue l’image de la Région de Bruxelles-Capitale et de son corps de pompiers dans un contexte international, une subvention de 34.000 € a été octroyée par le SIAMU à l’Union des pompiers de Bruxelles pour la participation aux World Police and Fire Games 2019.

Cette participation permet, vu les nombreuses médailles obtenues, le rayonnement du SIAMU et favorise également l’esprit de corps au sein du personnel.

Il est à noter qu’il existe un accord de coopération entre Chengdu (lieu de l’évènement) et la Région de Bruxelles-Capitale.

Les dépenses prises en charge par la subvention sont :
- Frais de logement
- Frais de promotion et publication
- Frais déplacements
- Rétribution des tiers et des sous-traitants, honoraires, vacataires
- Charges financières

Il y avait en 2019 le sponsoring de l’Amicale des anciens sapeurs-pompiers, pour lequel le SIAMU a payé les frais d’impression de leur journal. Ces frais se sont montés à 1427,13 €. Grâce à ce magazine, les anciens (retraités) restent informés de ce qui se passe au sein du SIAMU.

Une exposition temporaire « Patrimoine sauvé des flammes » a été organisée (du 28/08/2020 au 04/10/2020). L’objectif était double : célébrer, d’une part, le 30e anniversaire du Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente de Bruxelles et, d’autre part, de dégager la voie pour un projet visant à créer un véritable musée des pompiers de Bruxelles. La Fonderie a donné gratuitement son accord pour l’utilisation d’une salle de son musée et un soutien logistique pendant la préparation.

Le service Bibliothèque, Archive et Musée du SIAMU a pris entièrement à son compte l’organisation de l’exposition : de la sélection de 10 objets (dans une collection de plus de 300 pièces) à la scénographie (dessins sur mesure et projets graphiques de matériel didactique), jusqu’au récit historique. Le temps de travail a été estimé à un poste à temps plein sur un trimestre et le montant des dépenses s’élève à 8.648,92 €.

Il y a enfin pour 2020 la publication du calendrier des pompiers par l’UPB (Union des pompiers de Bruxelles) ainsi que les frais de publication, de publicité et de vente dudit calendrier, supportés par l’UPB. Le soutien du SIAMU se limite à la mise à disposition du matériel utilisé pour la mise en scène des photos et donc aussi pour mettre ce matériel à disposition dans ce contexte.

C’est le gouvernement qui décide en matière de sponsoring ayant un impact budgétaire.


Le contrat de gestion de hub.brussels prévoit explicitement que l’Agence ne peut pas bénéficier de sponsoring : « En aucun cas l’Agence ne peut entrer dans des logiques de sponsoring. Elle lui préfèrera le bartering afin que les partenaires lors des actions et/ou projets disposent de facturation propre et n’engagent pas de flux financiers entre eux » (page 44 du contrat de gestion).

Inversement, l’Agence ne sponsorise pas d’évènements externes non plus.


Aucun événement externe n’est sponsorisé par mon cabinet.