Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la consommation d'énergie des organismes dont vous avez la tutelle.

de
Pierre Kompany
à
Bernard Clerfayt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, de la transition numérique, des pouvoirs locaux et du bien-être animal (question n°389)

 
Date de réception: 18/08/2020 Date de publication: 19/10/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 29/09/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
18/08/2020 Recevable p.m.
 
Question    Les enjeux climatiques sont devenus une priorité politique. À ce titre, la lutte contre les gaspillages d’énergie est d’une importance vitale. Elle l’est d’ailleurs non seulement d’un point de vue environnemental mais également d’un point de vue budgétaire, car les ressources énergétiques coutent de plus en plus cher et grèvent de manière croissante les budgets de fonctionnement des ménages, des entreprises, des administrations et des entités diverses. Dans ce contexte, je souhaiterais vous interroger sur les mesures prises par les différents organismes publics sur lesquels vous avez la tutelle pour réduire leur consommation d’énergie.

1. Quelles sont les mesures structurelles prises, durant l’année 2019, par chacun de ces organismes pour réduire la consommation :

a) d’électricité ;
b) de gaz ;
c) de mazout de chauffage, le cas échéant ;
d) d’eau ?

2. Quelle est la consommation de chacun de ces organismes, pour 2019, séparément en :

a) électricité ;
b) gaz ;
c) mazout de chauffage, le cas échéant ;
d) eau ?

3. Quel est le cout, pour chacun de ces organismes, en 2019, en :

a) électricité ;
b) gaz ;
c) mazout de chauffage, le cas échéant ;
d) eau.

4. Ces organismes ont-ils développé, durant le courant de l’année 2019, des programmes de production d’énergie propres, via panneaux solaires et/ou photovoltaïques et/ou tout autre moyen ? Ont-ils développé sur la même période des programmes d’isolation des lieux et bâtiments qu’ils occupent  ?
 
 
Réponse    L’administration Bruxelles Pouvoirs Locaux, tout comme les administrations Bruxelles Emploi et Economie, IT Coordination et Easy Brussels, font partie du Service Public Régional Bruxellois (SPRB) qui gère de manière transversale les aspects énergétiques.

Le SPRB relevant de la compétence du Ministre de la fonction publique, Monsieur Gatz, je vous invite à lui adresser votre question.

En 2019, Actiris a pris les mesures structurelles suivantes pour réduire ses consommations :
- Bilan Carbone d’Actiris et obtention du label CO2-Neutral,
- Désignation d’un responsable PLAGE,
- Mise en fonction de compteurs énergétiques supplémentaires,
- Suivi de maintenance à la tour Astro.

Le tableau ci-dessous reprend la consommation en électricité, gaz, mazout de chauffage, eau ainsi que le coût en 2019.

Installation

Consommation annuelle

Coût [€]

Electricité

4.694.676 kWh/an

606.707

Gaz

2.965.606 kWh/an

116.169

Mazout

199.576 kWh/an

16.066

Eau

13.130 m3/an

52.106

791.047 €/an




Concernant le Centre d’Informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB), les mesures structurelles prises en 2019 pour réduire la consommation sont :
- Electricité : le CIRB procède à un changement progressif des luminaires depuis plusieurs années afin d’installer des lampes LED partout ;
- Gaz : pas d’application ;
- Mazout de chauffage : En tant que locataire, le CIRB paye uniquement ses consommations. Le propriétaire du bâtiment s’occupe de la mise en conformité du matériel et les améliorations éventuelles;
- Eau : Aucun changement depuis la mise en place en 2016 de chasse d’eau à 3 et 10 litres, de robinets à détecteurs et de minuteries pour les éviers des sanitaires.

La consommation pour 2019 est :
- Electricité : Serveurs + Condensats (Heures pleines : 778.495KwH, Heures creuses : 618.235KwH), Etages (HP : 131.768,6KwH, HC : 75.062,5KwH), Communs : non communiqué par la Gérance ;
- Gaz : pas d’application ;
- Mazout de chauffage : non communiqué par la Gérance ;
- Eau : non communiqué par la Gérance.

Les coûts sont de :
- Électricité : Pour les communs (48.946,6€), les salles serveurs et condensats (242.693,27€) et pour les étages (92.040,69€) soit un total pour l’année de 334.733,96€ ;
- Gaz : pas d’application ;
- Mazout : 32.726,73€
- Eau : 4.275,65€

En tant que locataire, le CIRB n’a pas développé de système d’énergie propre.

La possibilité de placer des panneaux solaires/photovoltaïques a été analysée par le passé mais n’est pas applicable compte tenu de la structure des toitures/plateformes.