Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant l’état d’avancement du cadastre du sport

de
Mathias Vanden Borre
à
Rudi Vervoort, ministre-président du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé du développement territorial et de la rénovation urbaine, du tourisme, de la promotion de l'image de Bruxelles et du biculturel d'intérêt régional (question n°334)

 
Date de réception: 02/09/2020 Date de publication: 14/10/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 14/10/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
02/09/2020 Recevable p.m.
 
Question    La Région de Bruxelles-Capitale a décidé en 2012 d’établir un cadastre du sport afin de faire un bilan précis sur les infrastructures sportives présentes sur le territoire bruxellois.
En effet, le cadastre du sport vise à donner une image fiable des besoins précis dans les différentes communes bruxelloises et il doit servir d’outil auxiliaire afin d’étayer et d’orienter les décisions ultérieures du gouvernement dans le cadre des subventions.

Après un précédent projet de l’asbl PEPS-SPORT qui a échoué, la cellule Sport de perspective.brussels a commencé ses travaux le 15 mai 2019. La cellule poursuit le travail entamé précédemment et se concentrera en priorité sur le cadastre. Au cours de l’été 2019, un marché de services pour l’établissement du cadastre a été attribué à la société Tipik, qui a ainsi démarré début septembre 2019. L’outil devrait être prêt au cours du second semestre 2020.

Le ministre-président a déclaré en juin qu’en raison de la situation sanitaire, il avait été décidé (en accord avec le prestataire de services et sans frais supplémentaires) de prolonger le marché d’un mois et demi et que la cellule Sport fournirait un effort un effort important cet été afin d’introduire, de vérifier et de transférer les données de façon à ce que le cadastre soit aussi complet que possible.

Je voudrais vous poser les questions suivantes à cet égard :

- L’effort déployé par la cellule Sport afin d’introduire, de vérifier et de transférer les données de façon à ce que le cadastre soit aussi complet que possible a-t-il été fructueux ? La cellule Sport a-t-elle pu présenter la fonctionnalité du cadastre à toutes les communes bruxelloises ? Quelles fédérations ont-elles été consultées ?

- Le cadastre du sport est-il opérationnel, entre-temps ?
· Dans l’affirmative, depuis quand, et l’outil a-t-il déjà permis d’objectiver la situation dans les quartiers où le besoin d’infrastructures et d’activités sportives est le plus grand ? Quand le cadastre sera-t-il lancé officiellement ?
· Dans la négative, pourquoi le développement de l’outil a-t-il pris du retard et quand sa finalisation est-elle prévue ?
 
 
Réponse    J’ai l’honneur de vous adresser les éléments de réponse suivants :

Depuis sa mise en place en mai 2019, la Cellule Sport travaille en priorité à la réalisation du cadastre des sports. Celui-ci comprend deux volets différents : une base de données et un site internet public.

Depuis le début de la mission, les réunions et échanges avec le prestataire et les partenaires du projet (VGC, CoCoF, Pouvoirs Locaux) sont très réguliers.

La plateforme sport.brussels arrive maintenant à la fin de sa phase de développement et passera très prochainement en phase de production pour être opérationnelle et présentée en octobre tant au grand public qu’au secteur sportif.



Les fédérations francophones et néerlandophones ont été contactées plusieurs fois au sujet du futur outil sport.brussels. Beaucoup y voient un grand intérêt pour leurs clubs et ont déjà fait part de leur volonté de coopérer sur ce projet et d’en faire la promotion au moment de son lancement.


Concernant le travail effectué sur les données sportives :

· La Cellule Sport a passé en revue l’entièreté des données de l’ancien cadastre et les a corrigées ou adaptées en fonction des informations qu’elle a pu trouver (auprès des communes, de la CoCoF, de la VGC et de Bruxelles Pouvoirs Locaux).
· Une grande partie des communes a pu être rencontrée avant le confinement afin d’être informée du projet de cadastre et de la nécessité de leur coopération pour un premier travail sur les données sportives.
· La Cellule Sport a envoyé, le 13 août, ces fichiers concernant les infrastructures et les organisations sportives aux 19 communes afin que celles-ci puissent les vérifier et les compléter éventuellement.
· Les communes devaient renvoyer ces documents pour le 4 septembre 2020.
· La Cellule Sport est bien-entendu restée à leur entière disposition si celles-ci avaient la moindre question.

L’outil cadastre du sport est déjà partiellement utilisé lors d’analyses menées dans le cadre des diagnostics territoriaux et met en évidence sur certaines parties de la Région bruxelloise les manques et besoins en matières d’activités sportives.