Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la diversité au sein de l'organisme régional hub.brussels.

de
Nadia El Yousfi
à
Barbara Trachte, secrétaire d'État à la Région de Bruxelles-Capitale, en charge de la transition économique et de la recherche scientifique (question n°227)

 
Date de réception: 09/09/2020 Date de publication: 18/11/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 18/11/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
29/09/2020 Recevable p.m.
 
Question    L’égalité des chances, serait d’après l’écrivain Denis Guedj, réservée à celles et ceux qui ont de la chance. Ce trait d’esprit imbibé d’ironie est malheureusement l’une des facettes de la réalité bruxelloise, et il nous invite à constamment questionner nos politiques favorisant la diversité. Je suis active sur ce dossier depuis déjà une quinzaine d’années, ayant conscience que la lutte contre les discriminations est une lutte qui ne connaitra malencontreusement jamais de fin, il nous faut néanmoins continuer à mener des politiques ambitieuses.

Les plans de diversité se suivent et les résultats ne peuvent pas encore nous inviter à nous installer dans une attitude jubilatoire et festive. Des pans entiers de notre société, ô combien riche et complexe, continuent à être touchés par cette bactérie qu’est le racisme. Ce constat est partagé dans de nombreuses entreprises bruxelloises.

Il existe des outils à notre disposition et l’ordonnance du 4 septembre 2008, relative à la lutte contre la discrimination et à l’égalité de traitement en matière d’emploi, fait partie de ces outils qu’il nous faut utiliser avant tout au sein de nos organismes régionaux. Nous savons que l’article 3 de cette ordonnance a également pour objectif de créer un cadre général pour promouvoir l’égalité des chances dans le cadre de la politique régionale de l’emploi, et que l’article 7 paragraphe premier, lui, interdit toute discrimination directe ou indirecte. Je m’interroge donc sur l’état des lieux au sein même de nos administrations, et particulièrement dans les strates les plus élevés de l’organigramme.

Mes questions sont les suivantes :

- Prévoyez-vous une nouvelle politique de recrutement dans cet organisme régional afin d’améliorer la diversité dans les postes à responsabilités ?
 
 
Réponse    Les procédures de sélection de hub.brussels intègrent rigoureusement les principes de non-discrimination.

Plusieurs axes sont activés en ce sens : un premier est activé dès l'offre d'emploi. Cette dernière doit obligatoirement être neutre et ne mettre l'accent que sur les compétences et diplômes attendus. Le deuxième axe est celui de l'analyse de la recevabilité des candidatures. Ces dernières sont en effet analysées de manière strictement neutre et objective par le service RH en se référant uniquement aux critères de compétences et de connaissances requises. Enfin, lors de la première épreuve écrite de sélection, les formulaires de réponses sont anonymisés par le service RH. Les personnes en charge des corrections ne peuvent ainsi connaître l'identité du candidat lors de l'attribution des points permettant le passage ou non à l'étape suivante de sélection.

En outre, toutes les offres d'emploi pour hub.brussels sont ouvertes auprès d'ACTIRIS.

Hub.brussels a à cœur d'assurer le principe selon lequel l'intégration et le développement professionnel est fonction des compétences et non de l'origine, de l'âge, du genre ou du handicap. Un programme de sensibilisation sera proposé afin que l'agence développe une image d'employeur forte et reconnue.

A cette fin, un diagnostic sera établi avec comme objectif d'effectuer une analyse de la situation actuelle, définir une stratégie et accorder une attention particulière aux groupes cibles en rapport avec la diversité.

Notons qu’en ce qui concerne les postes à responsabilités hiérarchiques chez hub.brussels, le comité de direction respecte une stricte parité de genre.