Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant le développement du cadastre du sport et les résultats provisoires des diagnostics territoriaux du cadastre du sport.

de
Mathias Vanden Borre
à
Bernard Clerfayt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, de la transition numérique, des pouvoirs locaux et du bien-être animal (question n°504)

 
Date de réception: 10/11/2020 Date de publication: 16/12/2020
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 15/12/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
16/11/2020 Recevable p.m.
 
Question    La Région de Bruxelles-Capitale a décidé en 2012 de dresser un cadastre du sport afin de connaître la situation exacte en matière d’infrastructures sportives sur le territoire bruxellois. L’objectif du cadastre du sport est de donner une image fiable des besoins précis des différentes communes bruxelloises et de tenir lieu d’outil d’accompagnement pour le gouvernement bruxellois afin de justifier et d’orienter les décisions ultérieures dans le cadre des subventions.

Suite à un précédent projet échoué de l’asbl Peps-Sport, la cellule sport de perspective.brussels a commencé ses travaux le 15 mai 2019. La cellule poursuivra le travail entamé précédemment et se concentrera en priorité sur le cadastre. Au cours de l’été 2019, la société Tipik a obtenu un marché de services pour l’établissement du cadastre, qui a démarré début septembre 2019. L’outil devrait être prêt au cours du second semestre 2020.

Le ministre-président a récemment déclaré en juin qu’« en raison de la situation sanitaire, il a été décidé (d’un commun accord avec le prestataire et sans frais supplémentaires) de prolonger la mission d’un mois et demi. » et que « cet été, la cellule sport réalisera un important travail d’encodage, de vérification et de transfert de données afin que le cadastre soit le plus exhaustif possible. »

J’ai donc demandé par écrit un point de la situation au ministre-président. Le 14 octobre, celui-ci a répondu que la plate-forme sport.brussels était presque à la fin de sa phase de développement et que la phase de production commencerait très bientôt. Selon le ministre-président, l’objectif est de rendre la plate-forme opérationnelle en octobre.

En outre, le ministre-président a indiqué que pour le traitement des données sportives, la cellule sport avait envoyé aux 19 communes les fichiers relatifs aux infrastructures et organisations sportives, afin qu’elles puissent les vérifier et éventuellement les compléter. Les communes devaient renvoyer ces documents pour le 4 septembre 2020.

Enfin, le ministre-président a répondu que le cadastre du sport était déjà en partie utilisé dans le cadre de travaux de recherche pour l’établissement de diagnostics territoriaux et qu’il montrait que dans certaines parties de la Région bruxelloise, il y a un manque et un besoin d’activités sportives.

Je voudrais vous poser les questions suivantes à cet égard :

- Toutes les communes ont-elles entre-temps renvoyé à la cellule sport les documents relatifs aux infrastructures et organisations sportives ? Dans la négative, quelles sont les communes qui n’ont pas encore répondu et quelles sont les conséquences pour le développement de la base de données ?

- Au moment de la rédaction de la présente question, nous sommes déjà à la mi-octobre. L’objectif du ministre-président est-il toujours de rendre la plate-forme opérationnelle ce mois-ci ?

- Dans quelles parties de la Région bruxelloise y a-t-il un manque et un besoin d’activités sportives ? Quelles sont les activités sportives concernées ?
 
 
Réponse    Le développement, les résultats et le diagnostic territorial du Cadastre du sport relèvent de la compétence du Ministre-Président, qui vous communiquera dès lors les réponses à vos questions.