Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les conséquences de la crise du Covid-19 sur le bien-être animal et sur les associations qui s'occupent d'animaux et du bien-être animal.

de
Emin Özkara
à
Bernard Clerfayt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, de la transition numérique, des pouvoirs locaux et du bien-être animal (question n°509)

Matière(s):
 
Date de réception: 30/10/2020 Date de publication: 18/01/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 09/12/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
16/11/2020 Recevable p.m.
 
Question    Plusieurs associations œuvrent en Région de Bruxelles-Capitale pour le bien-être animal et aident/recueillent des animaux blessés et/ou abandonnés.

La crise du Covid-19 a non seulement fragilisé les relations sociales, mais elle a aussi eu des répercussions sur nos relations avec nos amis les animaux qui subissent, eux aussi, cette crise de plein fouet.

Il me revient que des animaux ont été abandonnés par leur maître, car les maîtres craignaient que leur animal de compagnie soit porteur du nouveau Coronavirus. D'autres informations me parviennent aux sujets de problèmes financiers, de personnel et de places disponibles rencontrés par des associations oeuvrant pour le bien-être animal dans notre région.

Au regard de ce qui précède, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :

1. Quelles sont les mesures qui ont été mises en œuvre par votre administration afin d'informer au mieux les Bruxellois.es et les associations qui s'occupent d'animaux sur les mesures d'hygiène à adopter à l'égard des animaux en période de crise Covid-19 ?

2. Qu'en est-il des abandons d'animaux ? Ont-ils augmenté depuis mars 2020 ? Des plaintes pour négligence et/ou maltraitance envers des animaux ont-elles été actées par vos services ? Si oui, combien et pour quoi exactement ?

3. Quelles sont les associations qui s'occupent d'animaux et du bien-être animal subsidiées par la Région bruxelloise ? Pour chacune des associations subsidiée par la Région, quels sont les montants du (des) subside(s) versé(s) annuellement par la Région depuis 2018 ? Ces montants sont-ils suffisants eu égard aux besoins rencontrés actuellement sur le terrain ? Est-il prévu d'augmenter le montant des subsides régionaux pour répondre aux besoins actuels de terrain ?

4. Des associations qui s'occupent d'animaux et du bien-être animal ont-elles demandé un soutien à vos services ? Si oui, quand et sous quelle(s) forme(s) (logistique, financier,…) ?

5. Dans le cadre du bien-être animal et du contexte de la crise Covid-19, une aide financière de la Région ou de votre cabinet est-elle à l'étude afin de venir en aide aux communes bruxelloises en difficulté financière ?
 
 
Réponse    Question 1

Fin mars, le Département Bien-être animal de Bruxelles Environnement a informé le public via son site web que les animaux de compagnie ne présentent pas de risque spécifique de transmission du virus SRAS-CoV2, et qu'il n'y a donc aucune raison de les abandonner. Par ailleurs, ils ont été encouragés à suivre les mesures d'hygiène générales et à se laver les mains régulièrement.


Question 2

Bruxelles Environnement ne dispose pas encore de chiffres sur le nombre d'animaux abandonnés depuis mars 2020. Ces chiffres sont demandés aux refuges au début de l'année civile pour l'année civile écoulée.

Depuis mars 2020, 56 nouvelles plaintes ont été enregistrées. Comme à d'autres périodes, la grande majorité de ces plaintes concernaient des soupçons de mauvaises conditions de détention.


Question 3

Les associations subventionnées par Bruxelles-Capitale sont reprises dans le tableau ci-dessous. Le premier onglet est dédié aux subsides “normaux” et le second onglet est dédié aux subsides accordés aux refuges et centres équestres dans le cadre de la crise du Covid-19.

Il n’est à ce stade pas prévu de renouveler les subsides accordés aux refuges et centres équestres dans le cadre de la crise du Covid-19 en 2021.

NOM

MONTANT 2018

MONTANT 2019

MONTANT 2020

Ligue Royale Belge Pour la Protection des Oiseaux

12.500

25.200

4.700

3.000

Ever'YCat

5.000

7.500

3.000

Villa Samson

12.500

Urbanimal

14.900

12.100

Croix Bleue de Belgique

5.000

3.000

I Love Bruzz

5.400

14.999

Minimômes Maximômes

15.000

12.600

Chaîne bleue mondiale

5.000

Chats Libres

5.000

5.000

3.000

Veeweyde

3.000

Le Fanal des Animaux

3.000

WAHF

3.000

Les Chatons de Chabidou

2.000

Catrescue

2.000

En Selle

500

900

Ecole Equestre La Cambre

1.400

1.400

Centre Equestre La Cambre

1.000

1.000

Le Manège du Possible

2.700

2.700

Poney Paradise

2.500

2.500




Question 4

Une enquête menée en avril dernier à Bruxelles auprès des refuges agréés a révélé que la majorité d'entre eux avaient un besoin urgent de soutien financier en raison des effets de la crise sur leurs activités quotidiennes.

Au cours de la première moitié du mois d'avril, une subvention exceptionnelle pouvant atteindre 3.000 euros par refuge a été octroyée. 9 des 10 refuges ont soumis une demande à Bruxelles Environnement pour bénéficier de ce soutien financier supplémentaire. 200 euros par cheval à soigner ont également été prévus pour les centres équestres. 5 centres équestres ont fait usage de ce soutien financier. (Voir tableau).


Question 5

Bruxelles Environnement n’a reçu aucune demande spécifique des communes afin de faire face à des difficultés financières dans le cadre du bien-être animal et de la crise du Covid-19. Néanmoins, les communes bruxelloises ont pu demander un subside d’un montant maximal de 7.000 euros dans le cadre du label “commune respectueuse du bien-être animal”. Certaines des actions devant être menées en matière de bien-être animal ayant été impactées par la crise, Bruxelles Environnement est particulièrement attentif à les accompagner et à faire preuve de flexibilité dans les délais afin de leur permettre de mener ces actions à bien.