Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les données vélo open data.

de
Margaux De Ré
à
Elke Van den Brandt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la mobilité, des travaux publics et de la sécurité routière (question n°696)

 
Date de réception: 27/11/2020 Date de publication: 22/02/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 17/02/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
11/01/2021 Recevable p.m.
 
Question    Au début du mois d'octobre, l’association Open Knowledge Belgium a lancé le projet Bike Data, en collaboration avec Bruxelles Mobilité. Jusqu’à la mi-décembre, les cyclistes bruxellois ont l’opportunité de partager leurs données de déplacement sur une plateforme collaborative, le but étant d’améliorer les infrastructures destinées aux cyclistes.

Toutes les données récoltées seront rendues disponibles au public, en open data, dans le courant du mois de décembre et pourront être utilisées à diverses fins. Elles seront par exemple utiles pour les acteur.ice.s de la mobilité - qu’ils soient professionnels ou non - qui œuvrent pour améliorer les infrastructures modernes utilisées par les cyclistes. Ou bien par les sociétés actives dans les données afin de développer des outils avancés de navigation et de recommandations d’amélioration de l’infrastructure cycliste.

Ce projet est intéressant pour la mobilité durable, mais également pour sa transparence et la mise à disposition des données open data. En effet, celles-ci sont précieuses pour améliorer le quotidien des cyclistes bruxellois et, à terme, rallier de nouveaux cyclistes.

J’aimerais donc vous poser les questions suivantes :

- Est-il prévu d’enrichir les sets de data de la région avec les nouvelles données vélo ?

- Y a-t-il eu un soutien de la région pour développer le projet ?

- Avez-vous connaissance de chantiers en cours visant à améliorer les set mobilité de la Région ?
 
 
Réponse    Il est prévu que la Région puisse exploiter les données du projet Bike Data pour enrichir ses connaissances sur la pratique du vélo. Des réflexions sont actuellement en cours sur la manière d’intégrer au mieux ces données aux autres données de la Région.

La Région a octroyé 54.450 euros à l’asbl Open Knowledge Belgium pour porter ce projet durant 5 mois.

Plusieurs projets en cours doivent améliorer nos données de mobilité, comme par exemple : le projet de « mobile mapping » nous aidera à mieux cartographier les aménagements cyclables ; les données des compteurs vélo automatisés sont disponibles depuis quelques temps sur la plateforme open data ; le projet Vianova rassemble toutes les données que les opérateurs de « cyclopartage » sont obligés de partager avec la Région ; on peut aussi penser aux mesures de vitesse à 80 endroits de la Région qui seront effectuées dans le cadre de la Ville 30.

Je vous renvoie vers mon collègue le Ministre Clerfayt pour ce qui relève de ses compétences.