Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant le partenariat Brussels Clean Air Partnership et son impact sur la qualité de l'air dans les quartiers les plus précarisés ».

de
Emin Özkara
à
Alain Maron, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de la transition climatique, de l'environnement, de l'énergie et de la démocratie participative (question n°848)

Matière(s):
 
Date de réception: 16/06/2021 Date de publication: 21/09/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 03/09/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
06/07/2021 Recevable p.m.
 
Question    La qualité de l'air a une incidence sur les problèmes respiratoires et maladies respiratoires de la population de notre si belle et diversifiée région, notamment dans les quartiers les plus précarisés où la qualité de l'air est la moins bonne.

En 2020, des partenaires locaux, des universités, des associations environnementales, des groupes de citoyens, des ONG, des administrations publiques se sont rassemblés pour former le partenariat « Brussels Clean Air Partnership ». L'objectif de ce partenariat d'une durée de 3 ans est d'améliorer ensemble la qualité de l'air en Région Bruxelles-Capitale et de soutenir les efforts du gouvernement en matière de lutte contre la pollution atmosphérique.

Trois priorités ont été définies pour ce partenariat :

  • La surveillance de la qualité de l'air ;

  • L'évaluation en termes d'impacts santé et d'émissions ;

  • La sensibilisation des citoyens aux mesures permettant d'améliorer la qualité de l'air ;

Ce 16 juin 2021, je souhaite vous poser les questions suivantes en rapport avec ce partenariat :

  1. Quels sont les cabinets ministériels et les administrations publiques qui participent à ce partenariat ?

  2. Quels sont les projets développés en matière de :

    1. surveillance ?

    2. d'évaluation ?

    3. de sensibilisation ?

  3. Quels sont les projets en cours d'étude et pour quelles priorités ?

  4. En ce qui concerne les quartiers les plus précarisés où la qualité de l'air est la moins bonne, quels sont les projets en cours et/ou à l'étude ? Quelles sont les mesures déjà mises en place pour améliorer la qualité de l'air dans lesdits quartiers et pour quelles priorités ?

 
 
Réponse    1-Quels sont les cabinets ministériels et les administrations publiques qui participent à ce partenariat ?
Le partenariat « Brussels Clean Air Partnership » est suivi par mon cabinet et par Bruxelles Environnement.
2) Quels sont les projets développés en matière de surveillance, d'évaluation et de sensibilisation ?
Au cours de la période 2020-2023, la Fondation Bloomberg Philanthropies finance 6 projets qui ont pour objectif de renforcer les activités de Bruxelles Environnement en matière de surveillance, d’évaluation et de sensibilisation à la qualité de l’air :
a) Surveillance :
- projet des Chercheurs d’Air : mesurer le NO2 à l’aide de tubes passifs dans 50 sites exposés aux émissions du trafic en RBC ;

b) Evaluation :
- projet « Remote Sensing » : améliorer la connaissance des émissions du transport routier;
- projet de « biomonitoring humain » : évaluer les effets précoces sur la santé des enfants exposés sur le long terme à la pollution de l'air en milieu urbain ;
- projet de modélisation : mettre en oeuvre un outil d’évaluation de scénarios d’émissions à l’échelle d’une rue, d’un quartier ou de l’ensemble de la Région ;

c) Sensibilisation :
- projet Curieuzenair : sensibiliser la population à travers une action de participation citoyenne pour la mesure de NO2 par tubes passifs ;
- projet « Babel’Air » : sensibiliser les élèves dans les écoles maternelles, primaires et secondaires en Région bruxelloise, notamment pour adopter les comportements respectueux de l’environnement.
3)Quels sont les projets en cours d'étude et pour quelles priorités ?
Parmi les 6 projets, seul le projet « Remote Sensing » est achevé. Les 5 autres projets sont en cours.

Les résultats des projets Curieuzenair et des Chercheurs d’air seront disponibles au début 2022.

Les projets Babel’Air, biomonitoring et modélisation prendront fin courant 2023.
Tous les projets sont prioritaires et importants pour la Région bruxelloise, dans le sens où ils complètent utilement le travail mené par Bruxelles Environnement dans le domaine de la qualité de l’air.
4)En ce qui concerne les quartiers les plus précarisés où la qualité de l'air est la moins bonne, quels sont les projets en cours et/ou à l'étude ? Quelles sont les mesures déjà mises en place pour améliorer la qualité de l'air dans lesdits quartiers et pour quelles priorités ?
Dans le cadre du projet Curieuzenair et des subventions ExpAIR 2020 et 2021 accordées au BRAL, des actions sont mises en œuvre par le BRAL pour sensibiliser la population précarisée à la problématique de la pollution de l’air et les inviter à prendre part au projet Curieuzenair.

Les résultats de ces initiatives seront évalués et, en fonction de celles-ci, d’autres actions pourront éventuellement être entreprises par la suite.