Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les commerces en crise du centre-ville à 1000 Bruxelles.

de
Emin Özkara
à
Barbara Trachte, secrétaire d'État à la Région de Bruxelles-Capitale, en charge de la transition économique et de la recherche scientifique (question n°441)

Matière(s):
 
Date de réception: 22/07/2021 Date de publication: 21/09/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 17/09/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
11/08/2021 Recevable p.m.
 
Question    Vous n'êtes pas sans savoir que cette crise extraordinaire de la Covid-19 à de nombreuses conséquences négatives sur notre économie régionale et nos économies de quartier.

Parmi ces conséquences négatives, nous pouvons citer le manque de touristes et par corollaire le manque de clients, mais aussi le manque de main-d'œuvre dans divers secteurs notamment, dans le secteur Horeca. Ainsi, c'est tout un pan de notre économie liée aux secteurs du tourisme et de l'Horeca qui est entrain de s'écrouler sous nos yeux. Nous pouvons citer par exemple des commerces du centre-ville tels que : des marchands de souvenirs, des vendeurs de gaufres et/ou de chocolats, des snacks et des cafés et bars qui comptent les clients sur les doigts de la main!

Autres conséquences de ce manque de clients qui me reviennent, certains magasins n'ouvriraient leurs portes que le week-end, des cafés auraient fait faillite et certains commerçants, pourtant bel et bien en activité, n'entreraient pas dans toutes les conditions requises pour être aidés par la Région.

Ce 22 juillet 2021, je souhaite donc vous poser les questions suivantes :

  1. Secteur par secteur, combien de commerces du centre-ville ont-ils été forcés de fermer définitivement leurs portes ? Quels sont les secteurs les plus touchés par ces fermetures ?

  2. Une concertation a-t-elle été organisée avec la commune de la ville de Bruxelles afin de débattre au plus vite de cette crise due au manque de clients/manque de touristes qui touche des commerces du centre-ville ?

  3. Des mesures supplémentaires à celles déjà annoncées en Commission sont-elles à l’étude par votre cabinet ou votre administration afin :

    1. d’aider de manière plus spécifique et plus ciblée (c-à-d en prenant en compte le contexte réel vécu par l'entreprise) les commerces du centre-ville qui sont en crise ?

    2. de supprimer certaines taxes afin d’alléger les charges financières et permettre ainsi aux entrepreneurs de conserver un maximum de liquidité pour faire face aux frais les plus urgents et/ou prioritaires ?

    3. de permettre aux commerçants et indépendants de disposer de et/ou d'engager au plus vite la main-d'œuvre nécessaire à la bonne marche des affaires ?

  4. Quid des aides régionales actuellement disponibles pour aider les commerçants qui subissent les conséquences de la crise de la Covid-19 ?

 

 
 
Réponse   

La liste établie par hub.brussels via ses relevés commerciaux, reprenant le nombre de fermetures et ouvertures de commerces dans le pentagone, pour les périodes comparables de 2019, 2020 et 2021 est la suivante  :

 

Année

Période

Nombre de fermetures

Nombre d’ouvertures

2019

janvier - juillet

261

224

2020

janvier - juillet

190

192

2021

janvier - juillet

184

166

 

Pour le suivi de l’évolution des entreprises, je vous renvoie également vers le site de Statbel.

 

Dès le 30 mars 2020, une réunion a été organisée par mon cabinet avec les échevins du commerce des communes bruxelloises pour évoquer la crise et les mesures à prendre pour venir en aide aux entreprises. Par la suite, d’autres réunions du même type ont régulièrement été organisées.

 

En ce qui concerne les aides, le centre-ville peut bénéficier des mesures prises au niveau régional, comme tous les autres quartiers commerçants. La prochaine prime « Relance » (dont le périmètre est le même que celui de la prime Tetra) cible les entreprises les plus touchées et donc, a fortiori, celles qui se situent dans les quartiers les plus touchés (centre historique, quartier européen, etc.).

 

En ce qui concerne la suppression de certaines taxes afin d’alléger les charges financières, cela relève des compétences de mon collègue le Ministre Sven Gatz. En ce qui concerne l’engagement de personnel, cela relève des compétences de mon collègue en charge de l’emploi, le Ministre Bernard Clerfayt.

 

L’ensemble des aides mises en place par le Gouvernement bruxellois, dans le cadre de la crise COVID, est disponible sur le site du 1819 (Covid-19: Les aides aux entreprises, commerces et indépendants | 1819.brussels). Tout ce qu’il faut savoir en tant que commerçant bruxellois (aides, autorisations nécessaires, obligations légales, communication, transmission, reprise, etc.) se trouve dans le Guide des commerçants accessible sur le site régional du 1819 : https://1819.brussels/guide-commercants-bruxelles. Le service 1819 au sein de hub.brussels se tient à la disposition de tous les entrepreneurs bruxellois pour répondre à leurs questions en première ligne et les renvoyer ensuite vers le ou les bons interlocuteurs.