Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant le nettoyage, l'entretien et la réparation des avaloirs.

de
Emin Özkara
à
Elke Van den Brandt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la mobilité, des travaux publics et de la sécurité routière (question n°997)

Matière(s):
 
Date de réception: 23/07/2021 Date de publication: 21/09/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 20/09/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
11/08/2021 Recevable p.m.
20/09/2021 Annexe à la réponse p.m. Annexe
 
Question    Les pluies torrentielles et inondations diverses qui ont touché le territoire belge ces derniers jours ET l'augmentation du rythme de survenance des pluies décennales, qui provoque un accroissement du nombre d'inondations en Région bruxelloise, reposent les questions de l’entretien des avaloirs, de leur bon fonctionnement et de leur nombre en suffisance sur les voiries afin que les eaux de pluie qui s'écoulent à la surface des voiries puissent être évacuées rapidement et correctement. Les fortes intempéries de ces derniers jours reposent aussi la question des risques de débordements d'égouts dans les habitations se situant sur des zones d'aléa d’inondation élevé (1).

Ce 23 juillet 2021, je souhaite donc vous poser les questions suivantes :

  1. Depuis ma question orale du 8 octobre 2019 en Commission concernant " l'inondation du tunnel Stéphanie et l'entretien des avaloirs " (2), Vivaqua ou Bruxelles Mobilité sont-ils intervenus en urgence en rapport avec des inondations ? Si oui, pourquoi et quand ?

  2. Les avaloirs défectueux répertoriés par Bruxelles Propreté en 2019 et en 2020 ont-ils tous été traités ?

  3. En matière d'avaloirs, en 2020, quelles ont été les interventions les plus effectuées ou programmées par Bruxelles Propreté et Bruxelles Mobilité ?

  4. Combien de signalements concernant des avaloirs situés sur une voirie régionale ont-ils été effectués à l’Agence Bruxelles Propreté en 2021 ? Quels sont ces signalements et pour quelles voiries régionales ?

  5. Année par année, commune par commune, combien de notifications en rapport avec des avaloirs hors d'usage ou bouchés ont été effectuées en 2019, 2020 et 2021 grâce à l'utilisation de l'application Fixmystreet ?

  6. Combien d'avaloirs sont présents sur le territoire régional ? Les avaloirs présents sur le territoire régional sont-ils tous fonctionnels ? Si non, quel est le pourcentage d'avaloirs hors d'usage ?

  7. Combien d'avaloirs sont présents dans les zones d'aléa d'inondation ? Les avaloirs présents dans les zones d'aléa d'inondation sont-ils tous fonctionnels ? Si non, quel est le pourcentage d'avaloirs hors d'usage ?

  8. Le nettoyage et l'entretien de l'ensemble des avaloirs régionaux a-t-il bien été réalisé en 2021 ? Si non, quels sont les voiries situées dans une zone d'aléa d'inondation qui n'ont pas encore été traités et pourquoi ? Quelles sont les prochaines interventions programmées ?

Je vous remercie pour vos réponses.

1 https://www.facebook.com/108148930584601/posts/686020929464062/ , consulté le 19 juillet 2021.

2 http://www.parlement.brussels/weblex-quest-det/?moncode=143427&base=1&taal=fr , consulté le 23 juillet 2021.

 

 
 
Réponse    Vous devriez également poser votre question au ministre Maron, responsable de Bruxelles-Proprété. Les informations ci-dessous peuvent donc être incomplètes et basées uniquement sur Bruxelles Mobilité.

En 2020, 31 inondations ont été recensées dans les tunnels par Mobiris, ce chiffre étant :
•    inférieur de 34.0 % à celui de l’année précédente ;
•    inférieur de 17.3 % à la moyenne des six années considérées.

Un égouttage peut être endommagé s’il est mis en surpression. Les inondations des tunnels résultent de l’évacuation de l’eau en dehors des réseaux d’égouttage si ceux-ci sont saturés, ce qui évite de les mettre en surpression. Une inspection spécifique post-inondation de l’égouttage des tunnels n’est donc pas réalisée. Les parties des tunnels et les équipements qui ont été submergés sont quant à eux inspectés visuellement dès que les tunnels sont à sec.

Bruxelles Mobilité ne dispose pas du nombre d’inondations hors tunnels.

L’Agence Bruxelles Propreté transmet à Bruxelles Mobilité un listing des avaloirs défectueux à raison d’une fois par mois. Sur la période allant du 1/07/2019 au 1/03/2020 (dernier chiffre à disposition), 103 avaloirs défectueux ont été signalés. Bruxelles Mobilité a remis en service 72 % d’entre eux par un simple curage. Pour les autres 28% une réparation du branchement a été réalisée.

Les interventions les plus effectuées par Bruxelles Mobilité sont le curage et l’inspection par caméra des avaloirs (et après analyse des inspections, dans une moindre mesure les travaux dans les avaloirs ayant besoin de réparation).

Entre 01/01/2020 - 01/10/2020, 1141 avaloirs ont fait l’objet d’un curage et d’une inspection par caméra. Les chiffres pour la période du 2/10/2020 au 31/12/2020 ne sont pas encore disponibles).

Fix My Street permet de notifier trois types d’incidents en lien avec les avaloirs : bétonné, bouché ou grille manquante. Les incidents se répartissent sur les trois années de référence demandées (jusqu’au 15/08 compris) comme repris en annexe.

À ce jour, Bruxelles Mobilité ne dispose pas de chiffres exacts sur le nombre d’avaloirs présents sur la région. Une inventorisation précise devra être effectuée dans le cadre du projet d’aset management de BM, mais le nombre d’avaloirs situés en voirie régionale est estimé à 40.000 à 50.000.

Le nettoyage des avaloirs régionaux relève de la compétence de Bruxelles Propreté.

BM a relevé certains axes pour lesquels des passages réguliers pour nettoyer les filets d’eau et avaloirs par Bruxelles-Propreté sont effectivement recommandés. La liste des voiries concernées a été communiquée à Bruxelles Propreté en février 2021.