Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant l'appel à projets : former les Bruxellois au numérique.

de
Emin Özkara
à
Bernard Clerfayt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, de la transition numérique, des pouvoirs locaux et du bien-être animal (question n°841)

 
Date de réception: 31/08/2021 Date de publication: 13/12/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 10/12/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
17/11/2021 Recevable p.m.
10/12/2021 Annexe à la réponse p.m. Annexe
 
Question   

À l’ère des sociétés de plus en plus digitalisées, le rôle d’aidant du numérique est essentiel pour amener les populations, en particulier les plus fragilisées – de par leur âge, leur milieu social ou leur parcours de vie – à aborder et maitriser les compétences numériques.

Il y a quelques mois, vous avez lancé un appel à projets visant à développer trois axes prioritaires : l’accessibilité à l’outil numérique, la formation dès le plus jeune âge et l’accompagnement de la société vers une transformation digitale accessible pour tous. Cet appel à projets s'est clôturé en date du 1er avril 2021.

Je souhaiterais vous poser les questions suivantes :

  1. Combien de projets ont-ils été soumis, ventilation des projets commune par commune ?

  2. Quelle a été la méthode d'évaluation et quels ont été les critères retenus pour procéder à cette évaluation ? Qui a été chargé de cette évaluation ?

  3. Quels sont les projets qui n'ont pas été sélectionnés ou retenus, avec pour chaque projet : porteur du projet, nom du projet, axe(s) prioritaire(s), objectifs poursuivis par le projet, note(s) attribuée(s) au projet et raison(s) du refus ? Des plaintes ou réclamations ont-elles été introduites ? Si oui, combien, qui a introduit ces plaintes et pour quels projets ?

  4. Quels sont les projets sélectionnés et retenus, avec pour chaque projet : porteur du projet, nom du projet, axe(s) prioritaire(s), objectifs poursuivis et plus-values apportées par le projet, soutien financier accordé au projet, période de mise en œuvre du projet et note(s) attribuée(s) au projet ?

  5. Quels sont les soutiens financiers qui ont été accordés aux projets retenus, ventilation des soutiens financiers commune par commune ? Quelles sont les modalités de financements en termes de durée et de nombre de versements?

  6. Pour les projets retenus, un accompagnement ou un encadrement est-il prévu ? Si oui, par qui seront accompagnés ou encadrés les lauréats durant la mise en œuvre des projets ?

  7. Une nouvelle édition de l’appel à projets est-elle prévue?? Si oui, pour quand??

 
 
Réponse    Pour rappel, l’appel à projets Digital Brussels a été financé par la Région de Bruxelles-Capitale mais opérationnalisé par un acteur indépendant, la Fondation Roi Baudouin.


1/
Au total 132 projets ont été soumis, 109 projets francophones et 23 projets néerlandophones. La répartition des projets par commune est la suivante :
- Bruxelles : 36
- Schaerbeek : 9
- Etterbeek : 6
- Ixelles : 9
- Saint-Gilles : 7
- Anderlecht : 13
- Molenbeek : 15
- Koekelberg : 3
- Berchem : 2
- Ganshoren : 1
- Jette : 2
- Evere : 1
- Woluwe-Saint-Pierre : 2
- Auderghem : 2
- Watermael-Boitsfort : 2
- Uccle : 6
- Forest : 8
- Woluwe-Saint-Lambert : 5
- Saint-Josse-ten-Noode : 2
- Rixensart (avec focus sur la Région bruxelloise) : 1

Cette répartition a été faite sur base du siège social de l’asbl, et non de la commune dans laquelle le projet sera mené.

2/
Le jury a été composé de 8 experts indépendants sélectionnés par la Fondation Roi Baudouin pour leur expertise et leur complémentarité.


Les critères d’évaluation/sélection sont ceux mentionnés dans l’appel à projets (cf. ci-dessous).

Critères de recevabilité :
- Le formulaire de candidature doit être :
o rédigé dans la langue du formulaire ;
o rempli complètement.
- Le porteur du projet
o est âgé de plus de 18 ans ;
o est établi et développe le projet à Bruxelles ;
o n’est pas une organisation commerciale.
- Le projet
o est présenté par une organisation/association qui n’est pas une organisation commerciale et est établie en Région bruxelloise ou y développe ses activités ;
o est d’intérêt général ;
o est réalisé dans une ou plusieurs des 19 communes bruxelloises.

Critères de sélection :
- Accompagnement au numérique ;
- Publics et besoins ;
- Innovation et impact ;
- Partenariat entre organisations ;
- Durabilité.

Le jury a sélectionné les meilleurs projets tout en veillant, dans la mesure du possible, à une diversité des secteurs et des publics soutenus.

La coordination inclusion numérique du CIRB a assisté aux séances du jury comme observatrice.


3/
Dans le cadre des appels à projets gérés par la Fondation Roi Baudouin, le jury indépendant sélectionné par l’association délibère de manière discrétionnaire et ne communique pas de débriefing sur les projets non sélectionnés.

Nous ne pouvons par conséquent pas vous communiquer ces informations.


4/
Le fichier excel en annexe reprend l’ensemble des dossiers sélectionnés avec comme informations : le porteur du projet, le nom du projet, les détails sur le projet et le montant demandé.

Le jury qui est composé d’experts indépendants évalue les projets et y attribue des notes mais ne communique pas le fruit de leurs discussions.

Les projets sont en cours depuis le 1
er juin 2021 et pour une durée d’un an maximum.


5/
Les soutiens financiers varient entre 5.000 et 15.000 €. Ce montant couvre un minimum de 50% dédié aux formations et/ou à l’accompagnement et un maximum de 50% au matériel informatique (avec un plafond de 5.000€).

Pour plus de détails sur les montants attribués, je vous réfère au fichier excel en annexe.
6/
Les lauréats ont tous bénéficié, gratuitement, d’une formation à la plateforme 123digit qui offre des manuels de formation pour les compétences numériques de base, à disposition des aidants numériques et au profit des personnes accompagnées.

Une intervision a été organisée par la Fondation Roi Baudouin le mercredi 24/11 afin d’échanger sur les difficultés rencontrées, les freins, les bonnes pratiques, ...

Les lauréats ont également reçu les coordonnées de la coordination inclusion numérique régionale afin de pouvoir échanger en cas de difficultés.

Les porteurs de projet devront rentrer un dossier d’évaluation à la fin de leur projet. Ce dossier sera remis, au plus tard, le 31 décembre 2022.


7/
D’autres appels à projets seront menés dans le cadre du Plan d’Appropriation Numérique dès 2022.