Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la réduction du taux d'occupation des transports en commun.

de
Nicole Nketo Bomele
à
Elke Van den Brandt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la mobilité, des travaux publics et de la sécurité routière (question n°618)

 
Date de réception: 23/10/2020 Date de publication: 14/01/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 16/12/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
03/11/2020 Recevable p.m.
 
Question    Dans l’objectif de réduire la fréquentation des bus du réseau TEC durant les heures de pointes, le gouvernement wallon a décidé de mobiliser des bus de compagnie privés lors des heures de haute fréquentation. La Flandre avait déjà pris cette décision bien avant la Wallonie. Madame la Ministre, mes questions sont les suivantes :

­ Quelles mesures ont été prises en région bruxelloise pour réduire la surfréquentation des transports en commun?

­ Quel est le taux d’occupation actuel des transports en commun de la région bruxelloise durant les heures de haute fréquentation ?
 
 
Réponse    Concernant les mesures prises pour réduire la surfréquentation des transports publics à Bruxelles, je vous renvoie aux réponses apportées le 23 octobre 2020 aux questions d’actualité de M. Handichi et Mme Schepmans, ainsi qu’aux réponses apportées le 27 octobre 2020 aux questions d’actualité de M. De Beukelaer, M. Weytsman, Mme Achter.


La semaine du 9 novembre, la fréquentation en station s’élevait à 32,5% de la fréquentation enregistrée lors de la période de référence (avant la crise liée au COVID-19). En surface le niveau était de 39,3%.

Durant la semaine du 9 novembre, plus de 90% des voyages s’effectuaient dans des véhicules dont le taux de charge était inférieur à 25% de leur capacité. Les cas de charges supérieurs à 50% de la capacité de véhicules étaient de ~0,1%.