Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la consommation d'énergie des organismes régionaux et des administrations publiques relevant de vos compétences ou de votre tutelle ministérielle.

de
Emin Özkara
à
Rudi Vervoort, ministre-président du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé du développement territorial et de la rénovation urbaine, du tourisme, de la promotion de l'image de Bruxelles et du biculturel d'intérêt régional (question n°540)

Matière(s):
 
Date de réception: 11/02/2021 Date de publication: //
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 11/05/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
01/04/2021 Recevable p.m.
 
Question    Pour CHACUN/E des organismes régionaux/administrations publiques qui relèvent de vos compétences ou de votre tutelle ministérielle, je souhaiterais donc vous poser les questions suivantes :

Pour l’année 2020,

1. Quelles mesures ont été prises afin de réduire la consommation :
a) d’électricité ?
b) de gaz ?
c) de mazout de chauffage ?
d) d’eau ?

2. Quelle était la consommation en :
a) électricité ? 
b) gaz ?
c) mazout de chauffage ?
d) eau ?

3. Quel est le coût en :
a) électricité ?
b) gaz ? 
c) mazout de chauffage ? 
d) eau ? 

4. L’organisme/administration a-t-il/elle développé des solutions pour une énergie plus propre (solaire, éolienne, biomasse…) ?
a) si oui, quel est le budget alloué à leur développement et leur entretien ?
b) si non, pourquoi ?

5. L’organisme/administration a-t-il/elle développé des programmes d’isolation des lieux et bâtiments ?
a) si oui, lesquels ? Quel en est le coût ?
b) si non, pourquoi ?
 
 
Réponse    Dans le cadre de ma compétence Image de Bruxelles et Tourisme, j’ai l’honneur de vous adresser les éléments de réponse suivants :

Screen.brussels

1. Mesures visant à réduire la consommation énergétique

Des capteurs de présence ont été posés dans la cuisine et les communs. Les bureaux sont très lumineux et permettent donc une réduction sensible des besoins en éclairage.

Consommation et coûts

Le coût en électricité pour 2020 est de 1.977 KWH pour un coût de 536 €.

Les consommations de chauffage et d’eau sont comprises dans les charges communes de l’immeuble qui s’élèvent à 10.609 € en 2020 et non dissociées des autres charges. Ces dernières comprennent donc aussi l’entretien des communs et du garage, des vitres extérieures, les frais d’ascenseurs, de syndic, de surveillance etc.).

4. Solutions pour une énergie plus propre

Screen n’a pas développé de solutions en ce sens car l’asbl est locataire du bâtiment.

5. Programme d’isolation

Le bâtiment loué par screen depuis 2016 a entièrement été remis à neuf.

Visit.brussels

Je me permets de vous rappeler que l’asbl visit.brussels est locataire du complexe Royal- BIP auprès du SPRB et n’est donc pas gestionnaire du bâtiment. Elle ne peut donc pas prendre de mesures structurelles en matière d’énergie.

Une convention de gestion du bâtiment entre la Région et visit.brussels est en cours de signature.
1. Mesures visant à réduire la consommation énergétique

En ce qui concerne la prise de mesures structurelles, je vous renvoie à la réponse qui sera donnée par le SPRB pour l’ensemble des bâtiments de la Région dont il a la gestion.

Consommation et coûts

Électricité
670.373 KW (371.607,25 en heures pleines et 298.765,75 en heures creuses) : 82.083,28 euros

Gaz
854.326 m³ : 3.1704 euros

Eau
2.035 m³ : 7.743,38 euros

Le mazout n’est pas utilisé.

4. Solutions pour une énergie plus propre

Le SPRB pourra répondre à cette question. Dans le cadre de la convention de gestion du bâtiment entre la Région et visit.brussels mentionnée ci-dessus, visit a déjà reçu les informations suivantes :

Panneaux photovoltaïques :
« Projet Solarclick » en cours d’analyse pour évaluer la faisabilité/pertinence du projet. Faisabilité technique (surcharge en toiture, réinjection sur le réseau etc…), compatibilité architecturale étant donné que le bâtiment est classé, etc…

Régulation HVAC du bâtiment :
Optimisation de la régulation du bâtiment afin de permettre une meilleure utilisation des équipements HVAC en place.

Projet de rénovation des groupes de traitement d’air :
Les groupes de traitement d’air en place dans le bâtiment ne permettent pas de répondre correctement aux besoins des différentes zones d’exposition en matière de gestion de l’humidité relative. Un projet de remplacement de tout ou partie de ces groupes de traitement d’air est en cours d’analyse. À terme, ceci devrait augmenter la consommation du bâtiment mais s’avèrerait nécessaire pour une maitrise correcte de l’humidité relative de pulsion.

5. Programme d’isolation

Seul le SPRB, propriétaire du bâtiment, est habilité à répondre à cette question.

Abordons maintenant les organismes qui dépendent de ma compétence
Développement territorial et rénovation urbaine
En ce qui concerne
Urban.brussels :

Urban, sur lequel j’exerce en partie la tutelle, est installé depuis maintenant novembre 2018 dans l’immeuble ARCADIA situé Mont des Arts, 10 -13 à 1000 Bruxelles. Cet immeuble pris en location a été rénové préalablement à l’installation des services. A ce titre, une attention particulière a été donnée sur les aspects environnementaux ; ceci a permis de limiter la consommation d’énergie à 137 kWh/m²/an ce qui correspond à une cotation B- en terme de certificat PEB (pour mémoire, la performance énergétique moyenne régionale est D).

Des mesures très concrètes ont été mises en œuvre :

· Placement de détecteur d’absence dans les bureaux (l’éclairage s’éteint après une certaine temporisation dès que le local est inoccupé) ;
· Placement d’horloges sur l’éclairage général permettant d’éteindre toutes les lumières le soir et le WE.
· Placement de capteurs sur les fenêtres du bâtiment qui permettent en cas d’ouverture de celles-ci de couper le thermostat empêchant ainsi que la pièce soit chauffée pour rien.
· Relamping de l’éclairage général (recours à des tubes fournissant plus de lumens par watt et un meilleur rendu de couleurs). Le passage aux LED sera progressif au fur et à mesure du remplacement des équipements existants et dans la limite des crédits disponibles.

· Afin d’éviter des fuites d’eau importantes au niveau des chasses et des robinets, un technicien passe régulièrement dans les installations afin de vérifier le fonctionnement des chasses et des robinets ; par ailleurs, un système de reporting des incidents a été mis en place permettant à tout agent constatant un problème de le signaler directement au département Facilities. Enfin, un poste important dans la consommation d’eau est le lavage des vestiges archéologique (objets trouvés dans le sol au cours des campagnes de fouilles). Une étude était programmée en 2020 pour concevoir un système de recirculation des eaux de lavage afin de limiter la consommation. Au vu du contexte sanitaire, le lancement de cette étude a dû être reporté à 2021.

Pour l’année 2020, quelle est la consommation en

- électricité: 332,940 MWh (heures pleines) et 220,655 Mwh (heures creuses) soit un total de 553,595 Mwh
- gaz : 585,336 Mwh
- mazout de chauffage : sans objet
- eau :3.697 m³

Pour l’année 2020, quel est le cout en :

- électricité : 82.352,41 €
- gaz : 24.960,39 €
- mazout de chauffage : sans objet
- eau : 14.667,07 €


4. Pour l’année 2020, l’organisme / administration a-t-il / elle développé des solutions pour une énergie plus propre (solaire, éolienne, biomasse,…) ?
Urban s’inscrit dans le cadre du programme PLAGE (Plan Local d’Actions pour la Gestion Énergétique) piloté par la Direction facilities du SPRB.


En ce qui concerne
Perspective.brussels

Suite à la crise sanitaire, plusieurs mesures ont été prises afin de réduire la consommation d’électricité comme notamment l’arrêt de tous les frigos. Par ailleurs, la majorité des lampes fonctionne sur base d’un détecteur de mouvement, et ils n’ont donc pas (ou très peu) fonctionné pendant l’année 2020 vu l’obligation du télétravail en vigueur.



Pour le gaz : Aucune mesure spécifique n’a été prise concernant la consommation de gaz en 2020.


Pour le mazout de chauffage : perspective.brussels ne consomme pas de mazout de chauffage.

Pour l’eau : Perspective a identifié l'ensemble des postes de consommations énergétiques et d’eau du site (chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage, équipements électriques,…) et a évalué leur performance en vue d’une labellisation pour des entreprises ecodynamiques

La consommation en :
- électricité : 214,526MWh
- gaz : 341,257MWh
- mazout de chauffage : N/A
- eau : 590m³

Le coût en :
- électricité : 35.588,20€
- gaz : 14.629,41€
- mazout de chauffage : N/A
- eau : 3.573,93€


Un contrat pour l’énergie 100% verte est d’application à partir du 1er janvier 2020

Perspective dispose d’un bâtiment d’une performance énergétique correspondant au niveau B+.

En ce qui concerne
Citydev.brussels

1. Une comptabilité énergétique avec relevés et suivis des consommations de gaz et d’électricité est effectuée depuis 1995 pour les bâtiments de citydev.brussels (SDRB) situés sur le site Gosset, situé rue Gabrielle Petit 6 à Molenbeek-St-Jean, dans lesquels sont établis ses bureaux administratifs et son siège social.

Deux fonctionnaires sont affectés à cette tâche :

- le gestionnaire du bâtiment qui effectue les relevés mensuels et assure l’exécution de travaux, d’entretien ou de réparations
- le responsable Energie qui assure l’analyse des consommations et la réalisation des actions nécessaires et reprises dans le programme environnemental de citydev.brussels dans le cadre du label « Entreprise écodynamique ».



Cette comptabilité énergétique est intégrée à l’analyse environnementale globale de citydev.brussels depuis 2001, date à laquelle celle-ci reçoit la première étoile du label « Entreprise écodynamique ».

Globalement, les effets de cette comptabilité énergétique sont positifs car le relevé des consommations et leur analyse approfondie a permis de cerner les économies potentielles et de mettre en place les mesures adéquates. Ces mesures ont contribué à maîtriser ou à réduire les consommations de citydev.brussels au cours des années et ont participé aux actions environnementales qui ont permis à notre administration d’obtenir 3 étoiles au label « Entreprise écodynamique » successivement en 2010, 2013, 2016 et 2020. L’obtention de la 3e étoile représente le niveau d’éco-gestion le plus élevé octroyé par Bruxelles Environnement, et donc le plus exigeant.

La poursuite de la comptabilité énergétique est inscrite systématiquement dans le programme environnemental de citydev.brussels.

L’essentiel des mesures importantes pour réduire les consommations d’énergie (audit éclairage et relighting, remplacement d’halogènes par des leds, installations de stores pare-soleil, suppression des boilers pour alimenter les lavabos des sanitaires, détecteurs de mouvements dans les sanitaires et copy-corners, isolation des tuyauteries de chauffage, veille automatique des écrans d’ordinateurs et des photocopieuses, extinction des PC en soirée, serveurs virtuels, renouvellement du parc d’imprimantes avec réduction sévère du nombre de machines et sélection d’appareils moins énergivores, rénovation de la régulation de l’installation de chauffage, remplacement de l’éclairage du parking situé au sous-sol par des leds, …) ont déjà été prises les années précédentes. Seule l’isolation de l’enveloppe extérieure du bâtiment pourrait encore apporter une réduction significative de la consommation d’énergie mais celle-ci n’est envisageable que dans l’optique d’une rénovation lourde.

L’approche « production d’énergies propres » a été envisagée mais une étude réalisée en 2012 avait déjà démontré l’impossibilité technique d’implanter des panneaux photovoltaïques en toiture, essentiellement pour des problèmes de surface disponible et de structure portante. Néanmoins, afin de diminuer son impact environnemental, citydev.brussels a fait le choix d’un fournisseur d’électricité 100% verte depuis 2013. Enfin, les circonstances particulières liées à la crise sanitaire du COVID-19 ont sans aucun doute impactée les consommations du siège social compte tenu de la mise en place globalisée du télétravail qui a en parallèle impliqué le réglages des vannes thermostatiques en mode « hors gel », la réduction de l’éclairage automatique et ainsi que la réduction de l’usage d’ordinateurs et autres appareils électriques.

S’agissant de son patrimoine immobilier à vocation économique, citydev.brussels s’est engagé dans le cadre de son plan d’entreprise 2014-2018 à la mise en œuvre d’un Plan Local d’Action pour la Gestion Énergétique (PLAGE) sur base volontaire. Cette démarche d’efficacité énergétique vise à diagnostiquer et identifier les bâtiments les plus énergivores et mettre en place des actions peu onéreuses pour réduire significativement leur consommation énergétique. Atteindre une meilleure performance énergétique permet de diminuer les factures énergétiques, augmenter le confort et la santé des occupants, minimiser l’impact environnemental et renforcer l’image de notre société.

Citydev s’inscrit par ailleurs dans le programme Plage également.

Parallèlement à l’élaboration d’un PLAGE, citydev.brussels participe au concours international « Concours Usages Bâtiment Efficace 2020 » (CUBE 2020). Ce concours vise à promouvoir les économies d’énergies sur un ou plusieurs bâtiments du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019, en agissant principalement sur les leviers de l’usage, de l’exploitation et du paramétrage des installations.

- Électricité : pour le siège social de citydev.brussels : 150.752 kWh, soit 376.880 kWhep (énergie primaire) 31.726,94€
- Gaz : pour le siège social de citydev.brussels : 395.593 kWh prix demandé au syndic car copropriété.
- eau : pour le siège social de citydev.brussels : S’agissant d’une copropriété, cette information doit être sollicitée auprès du syndic.


L’adoption du nouveau contrat gestion entre le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale et citydev.brussels en décembre 2020, démontre les ambitions de citydev.brussels avec l’établissement d’un « plan photovoltaïque » basé sur un cadastre des toitures de son patrimoine immobilier à vocation économique pour l’installation de panneaux photovoltaïques sur fonds propres ou via l’intervention de tiers-investisseurs.

Parallèlement à cela, citydev.brussels a également adhérer au programme SolarClick de la Région de Bruxelles Capitale mis en œuvre par Sibelga et financé par Bruxelles Environnement.

En ce qui concerne le
SPRB :

Les réponses visées ci-dessous concernent les données de consommation 2020 des bâtiments CCN et City Center qui abritaient la plus grande partie des agents du SPRB, jusqu’à récemment.


1. Quelles mesures ont été prises afin de réduire la consommation : cf réponse à la question écrite 310 de Monsieur Kompany.

1. Quelle était la consommation en :
- électricité : 9.539.054,00 kWh
- gaz : 6.277.897,00 kWh
- mazout de chauffage : pas d’application
- eau : 19.957,00 m³

3. Quel est le coût en :
- électricité : 1.042.685,94 € TVAC
- gaz : 156.763,09 € TVAC
- mazout de chauffage : pas d’application
- eau : 113.374,49 € TVAC

4 et 5 Sans objet car :
- le City Center était un bâtiment pris en location dont le bail a pris fin au 30.11.2020 et le bâtiment a été libéré ;

- le CCN est un bâtiment qui a été vendu et qui était appelé à être libéré au 30.04.2021.

Non car pour le autres bâtiments en gestion, il s’agit de s’inscrire dans le PLAGE pour lequel la première phase (réalisée) est d’identifier le parc immobilier concerné, tandis que la deuxième phase concerne le cadastre énergétique (mise en place du monitoring et du screening des consommation des bâtiments afin de programmer le plan d’action), menant à la troisième phase : la mise en œuvre des travaux, notamment d’isolation, en priorité dans les bâtiments pour lesquels cet investissement sera le plus pertinent.

Concernant
Bruxelles-Prévention et Sécurité, j’ai l’honneur de vous adresser les éléments de réponse suivants :

En 2020, Bruxelles Prévention et Sécurité a finalisé les travaux d’aménagement des étages non encore occupés (cloisonnement des bureaux). Comme initialement prévu des régulateurs ont été installés sur le système de refroidissement et de chauffage et la température et le CO2 sont mesurés dans les locaux.  Ce système permet d’optimiser le confort thermique  tout en réalisant des économies d’énergie tout en réalisant des économies d’énergie mais aussi en obtenant précisément et rapidement la température souhaitée en évitant la surconsommation

La consommation de BPS en 2020 est la suivante :

 

Con.

Cons.

Coût HTVA

Coût TVA

Coût TVAC

Remarques

GAZ

434,03 MWh

398,44 MWh

14.462,60

2974,27

17.436,87

Effet COVID -19

ELECTRICITE

669,14 MWh

1077,84 MWh

136.519,33

28.088,86

164.608,19

augmentation consommation suite opérationnalisation étages et finalisation des gros travaux

EAU

1478 M³

1420 M³

5.403,24

324,19

5.727,43

Augmentation du prix de l'eau

 



BPS n’a pas développé de programme d’énergie propre (pas de panneaux solaires et/ou photovoltaïques).

L’immeuble occupé par BPS a été entièrement rénové en 2016 par le propriétaire.