Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la campagne d'information de la Région à destination des communes pour le maintien de terminaux de paiement accessibles aux personnes aveugles.

de
Ahmed Mouhssin
à
Bernard Clerfayt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'emploi et de la formation professionnelle, de la transition numérique, des pouvoirs locaux et du bien-être animal (question n°771)

 
Date de réception: 12/07/2021 Date de publication: 21/09/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 14/09/2021
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
15/07/2021 Recevable p.m.
 
Question    Le CAWAB mène actuellement une campagne d'information concernant les terminaux de paiement et leur accessibilité. Il rappelle que si pour de nombreux citoyens, payer avec sa carte bancaire est un geste anodin, pour les personnes aveugles, avec des difficultés de motricité fine ou en situation de handicap intellectuel, ce geste peut devenir un véritable défi entraînant de l'angoisse et du stress. Ces situations les poussent à ne plus procéder à des paiements ou à solliciter une tierce personne pour effectuer celui-ci, ce qui les rend dépendants.

Avec le soutien d'Equal.brussels une campagne concernant les terminaux de paiement à écran tactile a été lancée à destination. Dans le cadre de celle-ci, le CAWAB explique les raisons pour lesquelles un terminal de paiement tactile est inaccessible.

"Les fournisseurs de terminaux de paiement mettent à disposition de leurs clients plusieurs modèles d’appareil. Le plus répandu est composé de grosses touches en relief. Mais depuis quelques années, de nouveaux modèles, ressemblant davantage à des smartphones ou à de petits lecteurs de cartes, ont fait leur apparition : ce sont les terminaux de paiement tactiles. Avec ces nouveaux modèles, qui commencent rapidement à se répandre, les personnes déficientes visuelles et aveugles ne peuvent percevoir les touches, et ne parviennent pas à taper leur code. Elles doivent alors demander l’aide d’un commerçant ou d’un client pour encoder cette information très personnelle. De plus, la sensibilité des écrans tactiles engendre des erreurs à répétition qui risquent de bloquer la carte des personnes avec des difficultés de motricité fine."

Le CAWaB recommande aux commerçants de maintenir à tout moment la possibilité de payer en argent liquide et de se procurer un terminal de paiement accessible.

De plus 2025, les terminaux de paiement devront être accessibles selon la directive européenne relative aux exigences en matière d’accessibilité applicables aux produits et services (UE 2019/882).

 

Je souhaiterais donc vous poser les questions suivantes:

  • Une campagne de sensibilisation des communes concernant l'accessibilité des terminaux de paiement aux personnes en situation de handicap a-t-elle été menée ? Si non, pourquoi ?

  • Avez-vous initié une analyse concernant l'arrivée des écrans tactiles au sein des accueils des maisons communales et les difficultés pour les personnes en situation de handicap de les utiliser ? Si non pourquoi ?

 
 
Réponse    Bruxelles Pouvoirs locaux n’a pas impulsé de campagne de sensibilisation des communes concernant l'accessibilité des terminaux de paiement aux personnes en situation de handicap. La raison en est que le CAWAB ou Equal n’ont pas informé l’administration de cette action.

De même, une analyse concernant l'arrivée des écrans tactiles au sein des accueils des maisons communales en lien avec les difficultés d’utilisation pour les personnes en situation de handicap n’a pas été commandée, faute d’information à ce sujet.