Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la dix-septième Semaine européenne des Régions et Villes - #EURegionsWeek2019.

de
Emin Özkara
à
Rudi Vervoort, ministre-président du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé du développement territorial et de la rénovation urbaine, du tourisme, de la promotion de l'image de Bruxelles et du biculturel d'intérêt régional (question n°48)

Matière(s):
 
Date de réception: 04/11/2019 Date de publication: 20/12/2019
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 18/12/2019
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
12/11/2019 Recevable p.m.
 
Question    Sous la précédente législature, je vous questionnais déjà au sujet de la Semaine européenne des régions et des villes. Ce lundi 4 novembre 2019, je souhaite revenir sur cette manifestation des plus importantes en matière de cohésion.

Du 7 au 10 octobre 2019,
la 17e Semaine européenne des régions et des villes s’est tenue à Bruxelles sur le thème « les régions et les villes : piliers du futur de l'Union Européenne » . Cette semaine dédiée aux régions et villes est la conférence annuelle et la plateforme de réseautage des experts et des parties prenantes de la politique de cohésion de l’Union européenne. Dans le cadre de cette manifestation, des séances de travail et ateliers ont été organisés autour de trois questions secondaires  :
·
L’avenir de l’UE et le rôle des villes et des régions
· Une Europe plus proche des citoyens
· Une Europe plus verte

Voir aussi site internet : https://europa.eu/regions-and-cities/

Suite à cette manifestation, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :

1. Qui a représenté la Région de Bruxelles-Capitale lors de cette semaine ? Votre cabinet a-t-il participé à cette semaine ? Quelles sont les actions qui ont été menées par la Région durant cette semaine ?
2. La Région a-t-elle participé aux séances de travail et ateliers organisés autour des trois questions secondaires susmentionnées ? Si oui, lesquels ?
3. Suite aux séances de travail et ateliers, des recommandations ont-elles été dégagées ? Sont-elles applicables à la Région de Bruxelles-Capitale ? Si oui, quels sont les impacts de ces recommandations sur les politiques régionales ?
4. La Région a-t-elle participé au concours annuel RegioStars ? Si oui, quels ont été les projets soumis et pour quelles catégories ?
5. Des projets financés par des fonds européens ont-ils été mis en avant ou à l’honneur à l’initiative de la Région durant cette semaine ? Comment a-t-on procédé pour faire la publicité de ces projets (visites de projets pour le public/pour la presse/pour les décideurs politiques,…) ?
6. Une mise à jour du Plan régional de développement durable a-t-elle été planifiée ?

http://weblex.brussels/data/crb/bqr/2017-18/00036/images.pdf#page=44
https://ec.europa.eu/regional_policy/fr/newsroom/news/2019/10/10-07-2019-the-2019-eu-week-of-regions-and-cities-kicks-off-this-afternoon-in-brussels , https://twitter.com/TV5MONDEINFO/status/1181611544418902016
Session d’ouverture
#EURegionsWeek, 7/10/2019: https://www.facebook.com/EUinmyregion/videos/1138814539638021/
https://cor.europa.eu/fr/events/Pages/European-week-of-regions-and-cities-EWRC.aspx
Programme complet
#EURegionsWeek 2019 : https://europa.eu/regions-and-cities/sites/ewrc/files/euregionsweek_programme_2019.pdf
 
 
Réponse    1- Qui a représenté la Région de Bruxelles-Capitale lors de cette semaine ? Votre cabinet a-t-il participé à cette semaine ? Quelles sont les actions qui ont été menées par la Région durant cette semaine ?

La Semaine européenne des villes et des régions, organisée par le Comité des Régions et la Commission européenne, c’est environ 6.000 participants et 600 orateurs de toute l'Europe qui viennent à Bruxelles chaque année. C'est l'un des plus grands événements européens organisé à Bruxelles, qui offre pendant quatre jours aux autorités régionales et urbaines ainsi qu’à des experts et des universitaires l’occasion d’échanger de bonnes pratiques et leur savoir-faire en matière de développement régional et urbain.
C'est pourquoi la Direction Générale Brussels International, à travers ses directions Relations extérieures et FEDER, collaborent étroitement à cet événement afin de promouvoir la participation de Bruxelles à cet événement européen.
En outre, Visit Brussels dispose de plusieurs stands pour les participants à l’événement.
La Direction Relations extérieures participe elle-même à la manifestation et assure la publicité de l’événement auprès des autorités bruxelloises.
La Direction FEDER a invité les porteurs de projets FEDER à assister aux différents workshops et évènements afin de s’ouvrir aux nombreuses opportunités de réseautage entre les villes et les régions.


Brussels International a comme chaque année pris part à des ateliers et workshops et a participé à la cérémonie des Regiostars 2019 avec un lauréat en finale. Par ailleurs, elle a organisé la visite des journalistes internationaux sur un projet FEDER de la programmation 2014-2020.
La participation active de l’administration régionale est récurrente depuis 17 ans.
2-
La Région a-t-elle participé aux séances de travail et ateliers organisés autour des trois questions secondaires susmentionnées ? Si oui, lesquels ?

En tant que région hôte de l'événement, la Région de Bruxelles-Capitale a participé avec différents orateurs à une série de conférences et d'activités.

1) Le développement urbain durable, un enjeu global
Le Secrétaire d'État en charge des Relations européennes était invité à prendre la parole lors d'une conférence qui avait pour thème « Le développement urbain durable dans une perspective globale – que peut offrir l'Union européenne ? » Partant du constat que la durabilité est devenue une priorité en Europe, la conférence posait la question d’une contribution à une urbanisation durable dans les pays partenaires en dehors de l'Union.

2) Mobilité et transports publics
Le coordinateur de Brussels Smart Mobility au sein de Bruxelles Mobilité a participé à un échange sur « L'intégration de nouveaux services de mobilité dans les transports publics » et les défis de ceux-ci en termes de régulation, de gestion de l'espace urbain ou encore d'intégration avec les autres modes de transport.

3) Les citoyens, acteurs de Brussels Smart City

La responsable de Brussels Smart City au Centre d'Informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB), a quant à elle participé au séminaire sur « Les défis sociétaux dans les villes intelligentes : vers une Smart City plus éthique ». Elle y a accordé une attention particulière à l'implication des citoyens dans les projets bruxellois en matière de ville intelligente.


4) Via Bruxelles Prévention et Sécurité (BPS), la Région a également participé à un atelier proposant le partenariat pour la sécurité dans les espaces publics.

5) Enfin Perspective.brussels, qui avait également un stand sur place, a participé à un atelier sur les données territoriales avec Bruxelles Environnement et le CIRB.


3-
Suite aux séances de travail et ateliers, des recommandations ont-elles été dégagées ? Sont-elles applicables à la Région de Bruxelles-Capitale ? Si oui, quels sont les impacts de ces recommandations sur les politiques régionales ?

Un rapport concis de la plupart des séminaires est publié sur le site internet, ainsi qu'un certain nombre de messages qui peuvent pour certains intéresser la région de Bruxelles-Capitale.

La solidarité, la durabilité et une Europe plus proche de ses citoyens ont été les trois thèmes principaux du débat qui a marqué la Semaine. Les débats ont mis en évidence le rôle important des régions et des villes dans le contexte politique actuel et la manière dont elles peuvent renforcer davantage leur contribution à la mise en œuvre et au développement des politiques européennes sur le terrain. Des workshops et ateliers pratiques qui alimentent et renforcent les liens entre les villes et Régions et permettent de découvrir des initiatives et outils existants au sein de l’Europe ont enrichi le débat.

Sur la période post-2020, la Commission a présenté un aperçu des négociations, ainsi que des informations sur le cadre et le calendrier de préparation de la prochaine période de programmation des fonds structurels européens.


Parmi les projets marquants présentés, on peut noter « Oslo Green Capitale 2019 », qui représente un modèle de ville verte dans un contexte international. Des outils facilitant l’échange de connaissances entre les régions et les pays au niveau de l'UE ont également été présentés (« A new territorial narrative for the futur of Europe »). A titre d’exemple, le European Territorial Reference Framework (ETRF) apporte des réponses aux questions liées aux objectifs futurs de la politique de cohésion, aux stratégies d'investissement susceptibles de maximiser le potentiel des villes et des régions dans le cadre des politiques stratégiques de l'UE pour l'après-2020 et aux stratégies d'investissement susceptibles de relever les défis différenciés du développement territorial en Europe.

4
La Région a-t-elle participé au concours annuel RegioStars ? Si oui, quels ont été les projets soumis et pour quelles catégories ?

Comme chaque année, la Direction Feder de la Région encourage les porteurs de projets à participer aux Regiostars. Cette initiative de la DG REGIO est en effet une belle opportunité de donner une visibilité à nos projets afin de valoriser notre Région.

Trois dossiers ont été déposés cette année aux Regiostars : ALIFE (plateforme du cluster régional Lifetech.brussels en matière de santé), ONCO-TRA.BRU (centre de formation bruxellois en cancérologie) et Living Labs Retrofit Brussels. Ce dernier projet a été finaliste mais n’a malheureusement pas remporté la finale. Il a pour but de favoriser la rénovation des logements bruxellois en créant des espaces privilégiés dédiés à l’expérimentation et à l’innovation. Ces espaces, appelés les « Living Labs », sont des environnements de tests où des consortiums multidisciplinaires travaillent ensemble à développer, tester et mettre en œuvre des innovations technologiques ou organisationnelles répondant aux défis de la rénovation énergétique des logements. A long terme, ces Living Labs doivent déboucher sur des solutions innovantes, utilisables à grande échelle sur le marché de la rénovation à Bruxelles.


5
Des projets financés par des fonds européens ont-ils été mis en avant ou à l’honneur à l’initiative de la Région durant cette semaine ? Comment a-t-on procédé pour faire la publicité de ces projets (visites de projets pour le public/pour la presse/pour les décideurs politiques,…) ?

Brussels International a proposé une visite de presse du projet Boeren Bruxsel Paysans, en lien avec la thématique 2019 : « A greener Europe:#EnergyTransition,#ClimateChangeAdaptation,#CircularEconomy,#RiskManagement, #EuropeanSolidarityFund ». En tant que projet FEDER phare de la transition vers une agriculture urbaine durable à Bruxelles, les axes d’approches tels que l’accès à la terre, la mise en place des espaces tests, l’accompagnement des porteurs de projets, la promotion des circuits courts et l’alimentation durable, la sensibilisation et la communication vers le grand public, sont des thématiques déjà implémentées qui ont été illustrées et exposées.

Le projet s’inscrit dans une vision du Plan Régional de Développement Durable (PRDD) d’un pôle rural et de loisirs transrégionaux. Relocaliser une partie de l’agriculture en ville est générateur de nombreux bénéfices tant pour la population bruxelloise que pour la dynamique économique de la Région et la protection des écosystèmes. Le projet vise un impact favorable sur la résilience globale de la Région de Bruxelles-Capitale et contribuera au métabolisme urbain circulaire.




60 journalistes internationaux ont pu visiter le site du projet et rencontrer les différents acteurs. Un lunch/dégustation composé de produits issus de cette agriculture a été organisé. Le site d’essai « graines de paysans » consistant à mettre des terres à disposition et à tester la production à petite échelle a également été prospecté.


Les journalistes ont également visité la Maison verte et bleue, où sont organisées des activités sur la biodiversité et l'alimentation durable, et des actions de sensibilisation grand public. La ferme du Chaudron (partie prenante du projet), futur pôle d’alimentation durable, a également été présentée. De nombreux porteurs de projets étaient présents pour témoigner de leurs expériences au sein du projet, ce qui a permis aux journalistes de faire de nombreuses interviews.


6
Une mise à jour du Plan régional de développement durable a-t-elle été planifiée ?

En approuvant définitivement le 12 juillet 2018 le Plan Régional de Développement Durable (PRDD), le Gouvernement bruxellois a défini sa vision territoriale, à horizon 2040. La mission
Projecting.brussels qui consiste à organiser le suivi du projet de ville porté par le PRDD et publié au Moniteur Belge le 5 novembre 2018 procédera à une veille qui permettra de vérifier à échéance régulière la pertinence de la programmation urbaine proposée.