Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant l'éclairage intelligent à Bruxelles et l'utilisation de la technologie LED por nos lampadaires à Bruxelles.

de
Marc-Jean Ghyssels
à
Elke Van den Brandt, ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la mobilité, des travaux publics et de la sécurité routière (question n°129)

Matière(s):
 
Date de réception: 25/10/2019 Date de publication: 27/01/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 27/01/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
12/12/2019 Recevable p.m.
 
Question    Copenhague est une ville intelligente. Elle fait même office de ville la plus intelligente. Elle a installé depuis 2014 plus de 22.000 lampadaires intelligents dans ses rues. Ces lampadaires peuvent ainsi varier la luminosité en fonction des besoins. Un lampadaire va par exemple détecter l’arrivée d’un cycliste et automatiquement augmenter l’intensité de l’éclairage pour ensuite la diminuer progressivement une fois le cycliste passé pour finalement se mettre en veille. Ces lampadaires renferment également d’autres fonctionnalités innovantes, qui sont testées à l’heure actuelle : certains lampadaires contiennent un détecteur permettant de mesurer la qualité de l’air alors que d’autres peuvent servir de borne pour recharger les véhicules électriques.

Au-delà d’une technologie innovante toujours attrayante, l’installation de ces lampadaires intelligents permet de réaliser des économies d’énergie et de dépenses substantielles. À Copenhague, ces adaptations ont permis de réduire les dépenses liées à l’éclairage public jusqu’à 58 %.

Ce n’est dès lors pas étonnant que la commune de Molenbeek ait récemment décidé d’opter pour l’installation d’un éclairage intelligent dans la rue Alphonse Vandenpeereboom afin de lutter contre les dépôts clandestins.

Madame la Ministre, qu’en est-il de notre Région ?

- Des études pour l’installation de lampadaires intelligents ont-elles déjà été réalisées ou sont-elles actuellement en cours en Région bruxelloise ?
Si oui, sur quelles voiries sont ou seront effectués les tests ?
- Est-ce que cet éclairage intelligent pourrait être couplé avec d’autres types de technologies innovantes ? Si oui, lesquels ? Système d’alarme ? Panneaux photovoltaïques ?
- En ce qui concerne l’éclairage intelligent, quelles sont les plages horaires fixées et comment sont-elles définies ? S’agit-il d’un système automatique qui s’ajuste en fonction de la lumière naturelle ou d’un système avec une plage horaire définie par l’homme ?

En août 2018, la fédération de l’industrie technologique Agoria avait calculé que l’équipement de l’éclairage public en LED ferait économiser près de 5 millions d’euros par an aux 19 communes. Cette adaptation permettrait aux communes de réduire leurs émissions de CO
2 jusqu’à 15.000 tonnes par an.

De plus, Agoria soulignait également la meilleure adaptation en LED des voiries communales wallonnes (2,5 %) et flamandes (5 %) par rapport aux bruxelloises (seulement 1,7 %).

Interrogé sur la problématique des LED, votre prédécesseur n’avait été en mesure de nous fournir que les chiffres concernant les voiries régionales bruxelloises, étant donné que la collecte d’informations était en cours pour les voiries communales.

- Qu’en est-il actuellement ? Disposez-vous à présent de données statistiques globalisées concernant la proportion de voiries communales équipées d’éclairage LED afin d’avoir une idée plus claire du nombre de lampadaires LED sur le territoire de notre Région ?
- De nouvelles voiries ont-elles été équipées depuis octobre 2018 ? Si oui, lesquelles ?
- Quelles sont les prochaines voiries qui seront prochainement équipées ?
- La Région ne peut-elle pas jouer un rôle plus important auprès des communes afin de faciliter la transition vers un éclairage public LED ainsi que promouvoir les solutions innovantes d’éclairage intelligent voire de lampadaires intelligents ?
 
 
Réponse    Par rapport à l’éclairage intelligent :

Oui il existe une installation du type « détection cycliste » à la porte de Ninove et elle est en cours d’évaluation. Une expérimentation similaire va être faite sur la Chaussée de Vilvorde où le réglage du niveau d’éclairement par rapport aux flux automobiles sera également testé.

Il n’est pas prévu dans un futur immédiat de généraliser le coupler de l’éclairage intelligent à un autre type de technologie innovante. Toutefois, des réflexions sont en cours dans le cadre d’un concept plus global de smart city.

En ce qui concerne l’éclairage intelligent, il s’agit d’un système qui fait varier l’intensité lumineuse (“dimming” en anglais) en fonction de la détection de présence de cyclistes. Ce système n’est activé que dans la plage horaire fixée d’allumage de l’éclairage public.

Par rapport à la problématique des LED :

Non, Bruxelles Mobilité ne dispose pas de données statistiques globalisées concernant l’installation de lampadaires LED sur voiries communales.

Pour les sources LED, les voiries équipées depuis 2018 sont les suivantes :
Dans le cadre de projets de voiries :
Place Madou
Chaussée de Louvain Entre la place Madou et place Saint-Josse.
Rue Scailquin
Avenue des Arts (en partie et toujours en cours)
Boulevard du régent (en partie et toujours en cours)
Avenue Marnix
Avenue de l’Astronomie
Place Quételet
Terminal STIB chaussée de Mons
Chaussée d’Ixelles
Dans le cadre d’un programme de retroffiting :
Rue du Trône
Rue du Luxembourg et Place du Luxembourg
Parc Elizabeth, domaine de la Basilique de Koelkelberg et alentours de
Place Dailly
Avenue du Pont de Luttre
Avenue de Tervuren
Avenue du Roi
Av. des Croix du Feu
Bld Belgica
Bld du Jubilé
Place de Bastogne
Avenue Carton de Wiart
Avenue Broustin
Avenue Bossaert
Chaussée de la Hulpe
Bld Mettewiel
Bld De Smet de Naeyer
Avenue de Jette
Porte de Ninove
Place Madou
Place Reine Astrid