Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les consultants informatiques dans les organismes dépendant de Mme Trachte.

de
Leila Lahssaini
à
Barbara Trachte, secrétaire d'État à la Région de Bruxelles-Capitale, en charge de la transition économique et de la recherche scientifique (question n°50)

 
Date de réception: 21/01/2020 Date de publication: 10/03/2020
Législature: 19/24 Session: 19/20 Date de réponse: 09/03/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
22/01/2020 Recevable p.m.
09/03/2020 Annexe à la réponse p.m. Annexe
 
Question    On peut le lire dans la DPG, la numérisation des organismes et administrations publics est un défi pour la Région. La situation actuelle est celle d’une transition. Le personnel qui s’occupe de l’informatique n’est pas toujours suffisant et il est fait appel à des consultants externes. La Région doit trouver un équilibre entre l’engagement structurel de personnel en nombre suffisant et capable de prendre en main ce défi de la numérisation, et l'engagement de personnel extérieur pour des missions ponctuelles.
- En 2019, dans toutes les administrations et OIP dépendant de vos compétences (y compris OIP, cabinet, etc.) :
- Combien de personnes extérieures (consultants, sous-contrats ad hoc, etc.) ont-elles été engagées pour des missions liées à l’informatique (pour effectuer des tâches, pour réaliser des audits, etc.) ?
- Pour un total de combien d’heures ?
- Quels ont été leurs “salaires” journaliers ? Quel coût cela représente-t-il pour les finances publiques (à ventiler selon les différents cas, contrats, statuts, etc.) ?
- Dans quelle(s) AB du budget peut-on voir ces missions ?
- Mêmes questions pour ce qui est prévu en 2020 et ce qui a cours depuis le début de l’année.
 
 
Réponse    Je vous prie de trouver ci-dessous les informations relatives aux consultances informatiques dans les administrations et OIP dont j’ai la tutelle ainsi qu’au sein de mon cabinet.

Au sein du cabinet :
Aucun consultant pour des missions liées à l’informatique n’a été engagé en 2019.
A ce stade, aucune consultation pour des services informatiques n’est engagée par le cabinet pour 2020.

Au sein de Bruxelles Economie et Emploi :
Cette question relève des compétences de mon collègue Bernard Clerfayt via l’IT coordination.

Au sein de hub.brussels :
En 2019, hub.brussels a travaillé avec deux consultants externes pour renforcer l’équipe IT interne (qui se compose de 2 ETP) pour un total de plus ou moins 800 heures liées à l’infogérance (maintenance, infrastructure réseau et serveurs). Le tarif journalier varie selon les profils : 600 € HTVA pour l’infogérance et 700 € HTVA pour les projets spécifiques (configuration, installation serveurs, etc.). Cela représente un coût total de 75K€ pour l’infogérance et 12K€ pour des projets spécifiques (installation, configuration et migration des serveurs). Ces montants sont repris dans l’AB : 01.002.08.01.
Pour 2020, plus ou moins 60.000 € sont prévus pour l’infogérance et 40.000 € pour des projets spécifiques qui seront liés à l’optimisation de l’infrastructure du réseau informatique et au développement de notre intranet.

Au sein d’Innoviris :
Je vous invite à consulter le tableau en annexe.

Au sein de finance&invest.brussels :
En ce qui concerne la SRIB et ses filiales, elles ne sont légalement pas soumises au droit des marchés publics, car étant appelées à se comporter comme acteurs de marché lorsqu’elles octroient des crédits ou prennent des participations dans des entreprises. La SRIB, qui ne dispose pas comme tel d’un service informatique, a passé en février 2018 un contrat de services avec un nouveau partenaire portant sur le support ainsi que la maintenance et la fourniture de matériel ; il est évidemment en permanence réexaminé, le groupe n’hésitant pas à changer d’opérateur quand besoin s’en fait sentir.

Au sein de Citydev :
Je vous invite à consulter la réponse donnée par le Ministre-Président.