Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant les mesures concrètes de soutien aux salles de fête.

de
Emin Özkara
à
Barbara Trachte, secrétaire d'État à la Région de Bruxelles-Capitale, en charge de la transition économique et de la recherche scientifique (question n°261)

Matière(s):
 
Date de réception: 14/10/2020 Date de publication: 12/01/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse: 26/11/2020
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
29/10/2020 Recevable p.m.
 
Question    Ce 14 octobre 2020, nous sommes toujours en mesure de crise en ce qui concerne la situation des salles de fête. La crise du Covid-19 continue à impacter fortement les rentrées financières des salles de fête. Le manque à gagner est énorme. Ce qui ne permet plus d’assurer le paiement des charges, des frais fixes et des taxes.

Je souhaiterais vous poser la question suivante :

- À l'instar des aides spécifiques récemment dégagées et annoncées pour aider les bars/cafés qui ont été forcés de fermer, à nouveau, leurs portes pour 1 mois, des mesures régionales sont-elles à l’étude afin d’aider financièrement et concrètement les salles de fête ?
 
 
Réponse    Avant les nouvelles fermetures d’octobre, le Gouvernement a voulu soutenir les entreprises des secteurs de l’événementiel, du monde de la nuit, du tourisme et de la culture, durement impactés par la crise du Covid-19. Certains sont toujours fermés depuis mars mais d’autres, qui ont pu rouvrir, n’ont pas de revenus suffisants vu les restrictions ou le manque d’affluence. Cette prime « événementiel » est accessible via l’administration Bruxelles Economie et Emploi, et peut aller de 3000 € à 9000 €. La demande de prime doit être introduite entre le 4 novembre et le 4 décembre 2020. En fonction de leur code NACE et du fait qu’elles puissent être qualifiés d’entreprise au regard de la réglementation économique bruxelloise, certaines salles de fête ont accès à cette prime.