Logo Parlement Buxellois

Question écrite concernant la pandémie Covid-19 et son impact sur le nombre de "lits hospitaliers de revalidation (index sp)" en Région bruxelloise.

de
Emin Özkara
à
Elke Van den Brandt et Alain Maron, membres du Collège réuni en charge de l'action sociale et de la santé (question n°382)

Matière(s):
Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles, Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles
 
Date de réception: 11/03/2021 Date de publication: 03/05/2021
Législature: 19/24 Session: 20/21 Date de réponse:
 
Date Intitulé de l'acte de Référence page
01/04/2021 Recevable p.m.
 
Question    Ce 11 mars 2021, cela fera tout juste un an que l'Organisation mondiale de la santé a qualifié la crise de la COVID-19 de pandémie mondiale. Actuellement, le monde fait toujours face à la menace de la COVID-19 ( avec déjà plus de 118.006.153 personnes infectées (1) ).

Ici en Belgique, 794.605 personnes ont déjà été infectées et 22.347 sont malheureusement décédées (2). Pour rappel, pour la Belgique et dans le pire scénario, il a été estimé que 850.000 personnes pourraient être infectées par la COVID-19 et que la COVID-19 provoquerait 50.000 décès (3).

Voici les questions que je souhaiterais vous poser :

1. Au regard du contexte actuel,
à la date du 11 mars 2021 et en ce qui concerne les "lits hospitaliers de revalidation (index sp)" disponibles dans les hôpitaux bruxellois et autres services de santé qui relèvent de vos compétences ou de votre tutelle, combien de lits sont-ils disponibles actuellement ? Combien de lits "pour les maladies cardio-pulmonaires" sont-ils disponibles ?
2. Dispose-t-on d'assez de lits en réanimation et d'assez de respirateurs artificiels en Région de Bruxelles-Capitale ? Dans la négative, quelles sont les mesures de prévention actuellement mises en œuvre pour pallier un éventuel manque ?

Johns Hopkins University & Medicine,
https://coronavirus.jhu.edu/map.html, consulté le 11 mars 2021.
(2) Idem.
https://www.lalibre.be/debats/opinions/coronavirus-sans-mesures-de-precaution-drastiques-on-risque-d-avoir-850-000-personnes-infectees-et-50-000-morts-en-belgique-5e5cf60f9978e23106a0bfd9 , consulté le 2 mars 2020.